Country Pop 103,1 s’oppose à Arsenal Media

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Country Pop 103,1 s’oppose à Arsenal Media
Directeur de Country Pop 103,1, Jonathan Cyrenne en a contre le projet d'Arsenal Media d'opérer une seconde radio commerciale à Joliette qui diffuserait de la musique country. (Photo : (Photo L'Écho - Bernard Lepage))

MÉDIAS.  La Coopérative de solidarité radio communautaire de la MRC de Maskinongé, qui opère la station Country Pop 103,1, s’oppose à l’implantation d’une nouvelle station radio commerciale à Joliette telle que proposé par Arsenal Media déjà présent dans la capitale de Lanaudière avec O103,5.

Le directeur général Jonathan Cyrenne est intervenu à deux reprises depuis un mois auprès du CRTC pour faire valoir le point de vue de Country Pop 103,1. Le projet d’Arsenal Media prévoit l’implantation d’une antenne d’une puissance de 25 000 watts, ce qui lui permettrait d’être entendu de Trois-Rivières jusqu’à Montréal.

« Le marché n’est pas capable d’absorber un nouveau joueur. On viendrait juste rediviser la tarte commerciale », fait valoir Jonathan Cyrenne en entrevue à L’Écho.  Le dirigeant en a aussi contre le fait qu’en autorisant l’implantation d’une nouvelle station, le CRTC donnerait le feu vert à des ventes combos puisqu’Arsenal Media opère déjà une autre radio à Joliette. « Leurs représentants publicitaires vont se rendre chez les clients en offrant deux stations. C’est de la concurrence déloyale », dénonce-t-il.

Bien que rattachée à la région administrative de la Mauricie, la MRC de Maskinongé a des liens commerciaux naturels avec son voisin lanaudois. Les consommateurs de la région sont donc autant sollicités par les commerçants de Trois-Rivières que de Joliette explique Jonathan Cyrenne.

Et comble de tout, Arsenal Media propose une radio qui aurait une vocation… Hit Country. « Là, il viendrait jouer directement dans notre créneau musical, déplore le directeur général de Country Pop 103,1. Donc, en plus de vouloir nous prendre des clients, il veut aussi nos auditeurs. »

Dans sa présentation au CRTC, Arsenal Media plaide plutôt qu’elle veut courtiser les auditeurs du marché de la métropole. Une intention qui laisse perplexe Jonathan Cyrenne. « Ce n’est pas les auditeurs de Rouge FM qui vont écouter du country. » Country Pop 103,1 n’est pas seul à contester le projet d’une seconde radio commerciale à Joliette puisque CFJN, une radio communautaire basée à Joliette, invoque essentiellement les mêmes arguments que ceux avancés par sa consœur de Louiseville.

Dans sa seconde lettre au CRTC, Jonathan Cyrenne écrit que « nous remettons en question le plan du demandeur qui base son potentiel de rentabilité sur le rapatriement de l’écoute de Montréal et nous croyons que la stratégie réelle de croissance du demandeur est d’avoir une station de radio supplémentaire, afin d’aller chercher les revenus des radios communautaires du territoire. (…) Cela viendra donc débalancer le marché publicitaire déjà très restreint. »

Rappelons que le projet d’implantation d’une seconde radio commerciale à Joliette est dans l’air depuis plus d’un an, mais ce n’est qu’en début d’année que le CRTC a sollicité les commentaires du public et du marché. Arsenal avait un droit de réplique sur les mémoires déposés et les auteurs de ceux-ci avaient ensuite le privilège de répliquer à leur tour aux arguments du promoteur. Une décision devrait suivre dans les prochains mois, mais aucune date n’a été avancée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Eric
Eric
9 mois

Je serais d’accord avec La venue d’Arsenal Media si la musique est meilleur que 103.1.