Un don de plasma pour faire avancer la recherche sur la COVID-19

Un don de plasma pour faire avancer la recherche sur la COVID-19
Le sergent-enquêteur Christian Chabot lors de son don de plasma convalescent (Photo : courtoisie)

SANTÉ. Les dons de sang et de plasma permettent chaque année de soigner et de sauver des milliers de personnes malades.

Après s’être rétabli de la COVID-19, un enquêteur de la Sûreté du Québec, rattaché à la Division des enquêtes MRC de la Mauricie a décidé de faire sa part pour aider à la recherche.

À son retour de voyage en mars dernier, le sergent-enquêteur Christian Chabot a été infecté par le nouveau coronavirus. Il est de retour au travail depuis son rétablissement complet à la fin du mois de mars.

Le 5 juin dernier, il a tenu à faire un premier don de plasma à Héma-Québec pour faire avancer la recherche sur la COVID-19 grâce au plasma convalescent. Héma-Québec participe à une étude clinique nationale pour fournir au corps médical du plasma convalescent, soit du plasma prélevé auprès de personnes guéries de la COVID-19 afin d’évaluer l’efficacité comme traitement contre cette maladie. Ex-policier du poste principal de la MRC de Maskinongé, Christian Chabot pourra renouveler l’expérience à chaque 10 jours.

Rappelons que le plasma est généralement utilisé pour fabriquer des médicaments pour les personnes aux prises avec un système immunitaire déficient et pour traiter de nombreuses autres maladies, comme l’hémophilie.

Par ailleurs, toute personne qui a eu un diagnostic positif à la COVID-19 et qui est maintenant rétablie peut participer à cette étude. Il suffit de manifester votre intérêt par courriel à plasma.convalescent@hema-quebec.qc.ca en précisant votre nom complet, votre adresse civique, un numéro de téléphone, la date à laquelle vous avez reçu votre diagnostic de COVID-19 et la date de la fin de vos symptômes.

Les prélèvements de plasma convalescent sont effectués dans les régions de Montréal et de Québec.

La COVID-19 au sein de la SQ

En date du 12 juin dernier, la Sûreté du Québec comptait 24 cas confirmés de COVID-19 parmi ses policiers. De ce nombre, 21 policiers sont aujourd’hui rétablis. En ce qui a trait aux employés civils, les six personnes ayant contracté le virus sont maintenant guéries.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des