COVID-19: un sondage pour évaluer l’impact de la pandémie

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
COVID-19: un sondage pour évaluer l’impact de la pandémie
Marie-Cristine Pelchat St-Jacques, président de la Jeune Chambre, et Joannie Bournival, directrice générale (Photo : Audélie Arel photographe)

La Jeune Chambre de la Mauricie (JCM) souhaite connaître les impacts économiques de la COVID-19 pour les professionnels membres de la JCM et pour les entreprises. L’organisation invite donc ses membres à répondre massivement au sondage d’impact qu’elle tient présentement sur le web.

Le sondage s’intéresse notamment aux répercussions au niveau des ressources humaines, aux mesures et actions prévues par les employés ou leurs employeurs pour remédier à la situation à court, moyen et long terme, aux pertes financières au sein des entreprises, ainsi que les sources d’inquiétude des employés et employeurs.

Par ailleurs, la Jeune Chambre y demande aussi des suggestions de mesures potentielles à mettre en place pour réduire les impacts économiques sur la région.

«Ça répond déjà beaucoup et les réponses proviennent de différents secteurs d’affaires, soutient Joannie Bournival, directrice générale de la Jeune Chambre de la Mauricie. Les résultats nous permettront d’avoir un portrait plus clair des impacts au moment de la reprise plus normale des activités. Notre sondage s’adresse à la fois aux employeurs et aux employés.»

Les résultats obtenus permettront également à la JCM de mieux émettre des recommandations aux différents paliers gouvernementaux.

Dans quelques semaines, lorsque la situation sera plus calme et que les gens seront moins sous le choc, la JCM prévoit diffuser une deuxième version du sondage.

«Certains n’ont pas encore pris conscience de ce qui s’en vient. À la Jeune Chambre, environ 60% de nos membres sont des professionnels et on compte aussi beaucoup de travailleurs autonomes. On voit les mesures de soutien qui sortent tranquillement, mais on sent de l’inquiétude, notamment le milieu événementiel. On voit cependant de belles initiatives qui ressortent de ces moments difficiles», souligne Mme Bournival en citant, entre autres, l’initiative Resto3R.

Les membres de la Jeune Chambre de la Mauricie peuvent remplir le sondage au lien suivant: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSf6AUAkeZYR4b-u1KGc2si36QrceKmesMzeDFoS2ksT-UR6Cw/viewform

Quelques mesures en place

Les villes et MRC du territoire ont déjà commencé à se mobiliser pour soutenir les entreprises de leur territoire qui sont affectées par les mesures de confinement demandées par le Gouvernement depuis plusieurs jours, certaines ayant dû fermer leurs portes temporairement.

Un moratoire de trois mois sur les prêts du Fonds local d’investissement (FLI) a déjà été annoncé dans l’Agglomération de La Tuque, à Shawinigan et à Trois-Rivières. Les MRC de Mékinac et de Maskinongé ont aussi implanté un moratoire de trois mois sur les prêts à la MRC.

À Trois-Rivières, Innovation et Développement économique (IDÉ) a également annoncé la création de deux fonds totalisant 1,1 M$ pour soutenir les entreprises et entrepreneurs du territoire touchés par la crise.

Shawinigan débloque 1 million $ pour aider rapidement et à court terme les entreprises en attente des aides gouvernementales.

De son côté, La Tuque effectue aussi une veille quotidienne des programmes d’aide aux entreprises (par le biais de la page Facebook de la SDÉF La Tuque).

***

Le Gala Edis reporté

Dans le contexte qui prévaut, la JCM a pris la décision de reporter le Gala Edis qui devait se tenir le 24 avril. La Jeune Chambre de la Mauricie suit l’évolution de la situation et se permet de réévaluer ses décisions au fur et à mesure des prochains développements.L’équipe de la Jeune Chambre est en télétravail jusqu’à nouvel ordre, mais demeure disponible pour répondre à toutes les questions des membres aux mêmes coordonnées qu’à l’habitude, les appels ayant été transférés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires