Coop santé Les Grès: un modèle innovant repris ailleurs au Québec

Coop santé Les Grès: un modèle innovant repris ailleurs au Québec
(Photo : Marie-Eve Veillette)

SAINT-ÉTIENNE-DES-GRÈS. Dans chaque municipalité, il y a des histoires à succès. À Saint-Étienne-des-Grès, les citoyens sont particulièrement fiers de pouvoir compter sur la Coopérative de solidarité santé Les Grès qui célèbre son 25e anniversaire.

Cette coopérative a vu le jour le 4 décembre 1995. À ce moment, personne ne se doutait que ce qui était à la base un travail de maîtrise universitaire allait paver la voie à la création d’un modèle de déploiement des soins de santé partout à travers le Québec. Devenue un désert médical, la municipalité devait composer avec le départ de ses médecins et la fermeture de sa pharmacie.

Le milieu s’est rapidement organisé. Une pétition de 1000 noms avait alors été déposée par les citoyens auprès de la municipalité. Ceux-ci étaient à la recherche d’un moyen pour attirer un nouveau médecin dans leur communauté.

Le directeur général de la Caisse populaire de Saint-Étienne-des-Grès de l’époque, Jacques Duranleau, a convaincu le conseil d’administration de se lancer dans la concrétisation de cette idée. La Caisse devenait alors maître d’oeuvre de ce projet devenu le sujet de ses études de 2e cycle universitaire en gestion de projet.

Il n’a fallu que trois mois pour recruter les 1000 membres requis pour démarrer le projet. Par leur investissement dans une part sociale, les membres ont créé une véritable mobilisation ayant permis d’amasser les 50 000 premiers dollars.

La mise sur pied de la coopérative et la construction de l’immeuble, qui allait devenir la polyclinique, ont demandé un investissement total de 800 000$.

Dès son ouverture, les services offerts étaient une pharmacie, une clinique médicale, un dentiste, un optométriste, une psychologue et une clinique de physiothérapie opérée par la coopérative. À peine 10 ans plus tard, en 2004, l’agrandissement des locaux s’est avéré nécessaire pour mieux répondre aux besoins des professionnels de la santé. En partenariat avec la municipalité, la bibliothèque municipale s’est installée au deuxième étage du bâtiment.

«Les citoyens de Saint-Étienne-des-Grès et des municipalités environnantes apprécient énormément les services de notre coopérative et ils les utilisent beaucoup. Aujourd’hui, ce n’est pas évident de trouver des médecins de famille. Notre coopérative permet d’offrir des services de proximité qui répondent aux besoins de la population. Des professionnels se sont greffés autour des médecins au fil des années et c’est un atout pour notre milieu. Nous avons de très bons services», souligne Danielle Carbonneau, présidente.

Au départ, la cible était de recruter trois médecins à la clinique médicale. Aujourd’hui, le nombre s’élève à 12 médecins. Deux infirmières cliniciennes et deux infirmières praticiennes ainsi que trois travailleurs sociaux se sont joints à eux.

La Coopérative de solidarité santé de Saint-Étienne-des-Grès compte 3958 membres.

«C’est un attrait important dans notre milieu et pour les jeunes familles qui viennent s’installer ici. Grâce à ça, entre autres, nous avons vu de nouveaux quartiers résidentiels se développer. Maintenant, les efforts sont concentrés sur l’entretien et l’amélioration du bâtiment. On veut maintenir notre bâtiment en bon état, fonctionnel, et on doit s’adapter aux besoins qui évoluent», rapporte Mme Carbonneau.

Cette coopérative a d’ailleurs constitué une bougie d’allumage à une prise en charge citoyenne des soins de santé au Québec. Selon la Fédération québécoise des coopératives de santé, près de 50 coopératives se sont inspirées de ce modèle au Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires