Choisy/Kersia: un «boni exceptionnel» remis aux employés

Choisy/Kersia: un «boni exceptionnel» remis aux employés
Choisy/Kersia a offert un boni de fin d'année à tous ses employés. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

ÉCONOMIE. Spécialisée dans la fabrication de solutions chimiques et biotechnologiques d’hygiène et de biosécurité, l’entreprise Laboratoires Choisy de Louiseville, propriété de Kersia, a réussi à tirer son épingle du jeu dans cette crise sanitaire. Avec ses produits d’hygiène, elle a joué un rôle clé pour contrer la propagation du coronavirus.

Pour récompenser ses employés de leur engagement durant cette année 2020 « exceptionnelle », la multinationale française a décidé de verser un boni équivalent à deux mois et demi de salaire à tous ses employés.

Cette nouvelle a été communiquée aux employés, le 23 décembre dernier, dans une note interne, dont l’Écho de Maskinongé a obtenu copie. L’information a été confirmée par la direction. «On ne se fera pas de cachette, Choisy et Kersia ont eu une très bonne année, notamment à cause de la pandémie. Nos employés ont mis les bouchées doubles pour répondre à la demande. Ils ont grandement contribué au succès que l’on a connu. C’est une façon de les remercier. Ce boni exceptionnel sera offert à tous les employés de Kersia à travers le monde, soit à près de 3000 employés», confie Jean-François Trudeau, directeur général.

Pour pouvoir toucher ce boni, les employés doivent avoir été embauchés avant le 1er janvier 2020, être à l’emploi de l’entreprise au 31 décembre 2020 et avoir travaillé pendant au moins six mois à temps plein lors de la dernière année. «Il s’agit d’une somme d’argent significative que nous avons décidé d’offrir à nos employés. Ils se sont investis, adaptés, en plus d’avoir respecté nos mesures de sécurité. Cela a contribué à notre capacité de livrer nos solutions aux clients dans un contexte où elles étaient très nécessaires. L’année a été exigeante et on tenait à les remercier pour tous leurs efforts. C’est pleinement mérité», souligne M. Trudeau.

«Tous nos employés sans exception ont été mis à contribution et pour Kersia, c’était important que ça ne soit pas juste le département des ventes et les hauts dirigeants qui se partagent la cagnotte. Tout le monde va recevoir ses deux mois et demi de salaire», assure-t-il en faisant référence à la transparence, à culture et aux valeurs de l’entreprise.

Dans son usine de Louiseville, Laboratoires Choisy fabrique des désinfectants et des nettoyants pour les secteurs industriel, institutionnel et commercial.

En juillet 2019, Kersia a fait l’acquisition de Laboratoires Choisy. Cette transaction historique marquait le début d’une nouvelle aventure pour la famille Trudeau. «Je suis vraiment content de faire partie de cette équipe-là. La vente de Choisy aura marqué l’histoire, mais la pandémie aussi. Je me sens privilégié d’avoir vécu ces deux moments historiques en l’espace de deux ans», admet Jean-François Trudeau.

L’usine de Laboratoires Choisy à Louiseville. Photo Pier-Olivier Gagnon

Année record

Kersia tourne maintenant la page sur 2020, une année qui aura permis à l’entreprise de renforcer sa notoriété et d’augmenter ses parts de marché. «On a embauché de nouveaux employés, il y a eu beaucoup de temps supplémentaire qui a été fait à tous les niveaux et dans tous les départements. De mars à juin, ç’a été un sprint. Nous étions sur une adrénaline incroyable. On avait l’expérience avec la H1N1 et nous avions un peu prévu le coup au niveau de la direction. Nous avons réagi rapidement et nous nous sommes adaptés», confirme le directeur général.

Laboratoires Choisy a, depuis peu, retrouvé un rythme de production un peu plus normal. «On parle d’offre et de demande. L’offre est énorme actuellement. La folie est comme un peu passée, mais nous sommes encore très sollicités. Nous sommes encore loin d’être au stade de décembre 2019. On sent la deuxième vague et nous avons de très bons résultats, mais la demande est partagée avec plus de joueurs», reconnait-il.

Rappelons qu’au cours de cette pandémie, Choisy/Kersia a décroché un important contrat avec le ministère de la Santé du Québec pour la fourniture de gel désinfectant pour les mains, notamment pour les hôpitaux. L’entreprise a été l’un des trois principaux fournisseurs retenus par le gouvernement.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires