Charette couleur Cerises

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Charette couleur Cerises
On aperçoit sur la photo le couple propriétaire de la Cerisaie

Les cerises ont de quoi être fières et rouges d’envie. Niché à travers la plantation, le complexe touristique tout de bois vêtu vantant leurs bienfaits, leur histoire et leurs origines vient d’être officiellement inauguré le 30 mai dernier.

Les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir la cerise griotte (cerise acidulée) à travers un centre d’interprétation. «C’est la mission que nous nous sommes donnée. Il y a une vidéo d’une quinzaine de minutes relatant toutes les particularités du petit fruit rouge et nous allons faire des visites dans les champs», explique sommairement le propriétaire de La Cerisaie, Gilles Beaulieu.

Un bistrot où des plats concoctés avec la cerise pourra être apprécié. «Les gens vont faire de très belles découvertes à ce niveau. Nous aurons des tables d’hôte pendant l’été», précise M. Beaulieu. Les clients pourront même se délecter d’une bière à la cerise.

Le concept dure toute l’année et il y aura des thématiques. Par exemple, une cabane à cerises était offerte ce printemps. À la boutique, tartinades et vinaigrettes à la cerise côtoient les autres produits Croque Cerise de La Cerisaie. Gilles Beaulieu souligne qu’une mise en marché de cerises séchées sera faite pour cet été et que la gamme de produits est disponible dans près de 500 points de vente au Québec.

À tout cela s’ajoute un autre volet, celui de l’atelier de transformation, qui prend une importance primordiale dans le projet. «L’atelier nous permettra de développer plusieurs produits et de les partager avec des partenaires et d’autres agriculteurs et maraîchers. Nous pourrons faire des tests sur place, élaborer de nouvelles recettes. C’est ici que nous verrons la réceptivité des clients.»

Si la température ne paraît pas clémente, M. Beaulieu affirme que ce sera une bonne saison. «Le verger est en fleur et considérant leur nombre, il y aura une belle cueillette de cerises. Et même s’il ne fait pas beau, nous avons un endroit où recevoir les personnes maintenant.» Jusqu’à maintenant, entre 3000 et 4000 personnes ont visité l’endroit. «Le succès est pour bientôt», lance Gilles Beaulieu.

Malgré tout, l’ambition des propriétaires de La Cerisaie ne s’arrête pas à leur projet unique. M. Beaulieu souhaite voir une force régionale naître dans la MRC de Maskinongé et qu’une équipe se positionne dans ce domaine. Symboliquement, toutes les personnes présentent ont reçues un petit cerisier en éprouvette pour qu’en le regardant grandir, il amène les gens à développer quelque chose d’important dans la région. Il y a de quoi faire rougir de colère tous les autres petits fruits!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires