Changement de nom pour l’école Saint-Joseph: les propositions soumises au vote populaire

Changement de nom pour l’école Saint-Joseph: les propositions soumises au vote populaire
(Photo : Pier-Olivier Gagnon)

MASKINONGÉ. Les démarches pour rebaptiser l’école Saint-Joseph avancent bien. Les citoyens de Maskinongé ont reçu lors des derniers jours un bulletin de vote par la poste pour choisir le nouveau nom de cette école primaire qui subira sous peu une grande transformation.

À compter de l’année scolaire 2022-2023, tous les élèves de la municipalité seront réunis sous un même toit. Le conseil d’établissement profite de cette occasion pour renommer l’école. «On veut un nouveau nom pour marquer ce nouveau départ», expliquait le directeur, Martin Fréchette, en janvier dernier.

Un comité formé de parents, d’élèves, de membres du personnel et de représentants du milieu pilote ce projet et a choisi de lancer un concours.

La première étape de consultation s’est déroulée du 11 janvier au 11 février. Pendant cette période, la population était invitée à soumettre des suggestions de nom d’école. «Nous avons reçu 119 propositions. Les gens devaient expliquer brièvement leur idée. Il y a eu une belle réponse de la communauté. Notre comité s’est réuni à la fin du mois de février pour analyser les propositions selon les critères établis et les règles de toponymie. Les membres ont ensuite débattu et échangé sur les choix qu’ils préféraient. Nous en sommes venus à un consensus avec ces trois choix», mentionne M. Fréchette.

«On voulait quelque chose de différent qui fait référence à l’histoire, à la géographie et aux éléments naturels du milieu. On ne voulait pas avoir le nom d’une école qui existe déjà, ni quelque chose qui est seulement rattaché au passé. On souhaite avoir un nom qui évoque aussi une vision d’avenir», précise-t-il.

L’heure de voter

Le comité a terminé son travail et trois propositions ont été retenues pour le vote final. «Les membres du personnel de l’école et les 1170 foyers de Maskinongé ont reçu un bulletin de vote. Les gens sont invités à voter pour ce qu’ils considèrent comme étant le meilleur nom et à nous retourner leur choix par la poste avant le 1er avril. Les votes seront ensuite comptabilisés», souligne Martin Fréchette.

Le dépouillement se fera par un sous-comité le 7 avril. Le nouveau nom de l’école Saint-Joseph sera approuvé lors de la réunion du conseil d’établissement cinq jours plus tard. «Lorsqu’on procède à un changement de nom, c’est toujours le conseil d’établissement de l’école qui confirme le choix. Ensuite, j’aviserai le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy de ce changement. Le nom qui aura été choisi par la population sera effectif seulement lors de l’ouverture de la nouvelle école. Il sera affiché sur le bâtiment et sur une stèle à l’avant», raconte le directeur.

Lab-École

Par ailleurs, le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy a officiellement lancé, le 17 mars dernier,  l’appel d’offres public pour l’agrandissement et le réaménagement de l’école Saint-Joseph. L’ouverture des soumissions est prévue le 28 avril prochain. Les travaux doivent quant à eux débuter ce printemps.

Choix proposés

École des Cerisiers

La Municipalité de Maskinongé a longtemps été reconnue pour ses fameuses «Cerises de Maskinongé». L’été, les gens venaient de partout au Québec pour se procurer ce petit fruit. Nommer ainsi la future école de Maskinongé rappellerait un large pan de l’histoire sociale et économique du village et ferait un clin d’œil à la partie agroalimentaire du projet Lab-École.

École des Trois-Moulins

En l’honneur des trois moulins qui ont permis au village de se développer, soit le moulin à scie, à farine et à carder. Ces trois moulins ont participé au développement et à l’évolution du village tout comme le fera le projet Lab-École pour la communauté maskinongeoise dans les années à venir.

École de la Clé-des-Champs

Ce nom est en lien avec l’agriculture qui est au cœur du village et associée au thème qui oriente le projet Lab-École. Les élèves prendront la clé des champs afin de parfaire leur éducation, que ce soit par la pratique d’activités physiques, les apprentissages reliés aux sciences de la nature ou le côté agroalimentaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires