«C’était mon rêve» – Guylaine Groleau

Par superadmin
«C’était mon rêve» – Guylaine Groleau
Guylaine Groleau

SAINT-PAULIN.  C’est avec beaucoup de fierté que Guylaine Groleau, cette résidente de Saint-Paulin, a officiellement lancé son entreprise de transport nolisé et adapté, le 18 juillet dernier, lors d’une activité organisée par la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé.

Ce projet remonte à 2009. Confrontée à une situation familiale particulière demandant ce type de transport, Guylaine Groleau a constaté l’absence de ce service dans la région et au Québec. Dès lors, l’idée est venue de répondre à ce besoin un jour. Ce projet a toutefois été classé sur les tablettes le temps d’acquérir de l’expérience et des connaissances en lancement d’une entreprise et dans le domaine des affaires. Puis, avec sa fibre entrepreneuriale et sa détermination, elle a finalement remis son projet sur les rails en 2015. Depuis deux ans, Guylaine Groleau a multiplié les efforts, les rencontres pour défendre son projet et les demandes de financement. Cette ténacité a permis de créer l’entreprise Transport G. Groleau spécialisée dans le transport nolisé en autobus.   

«Personne ne répondait au besoin. Mon entreprise est la première au Québec à faire du transport nolisé pour huit personnes ou moins et avec la possibilité d’accueillir des personnes à mobilité réduite. Notre service s’adresse à une clientèle qui souhaite faire des sorties récréatives, touristiques, sportives ou culturelles au Québec», indique la propriétaire.

«Je souhaite briser l’isolement des personnes âgées, favoriser le développement économique et être une créatrice d’emplois en développant ma flotte de véhicules au fur et à mesure», espère-t-elle.

Cette année, Guylaine Groleau a d’ailleurs remporté le Défi OSEntreprendre de la Mauricie dans la catégorie Services aux individus.

Depuis qu’elle a mis son projet sur papier, les embûches furent nombreuses pour la propriétaire. La persévérance de cette femme d’affaires l’a toutefois amenée à accomplir son rêve exactement comme elle le souhaitait en obtenant les approbations et les permis nécessaires pour opérer.

«Le processus est long et il a beaucoup d’étapes à franchir avant d’en arriver au lancement de l’entreprise. L’étape la plus longue pour moi a été les représentations auprès de la Commission des transports du Québec. Comme j’étais la première à faire une demande pour du transport nolisé adapté pour huit passagers et moins, ils devaient analyser une panoplie d’éléments», se souvient-elle.

L’entreprise offre ses services aux particuliers, aux agences de voyage, aux résidences de personnes âgées, aux entreprises touristiques et aux établissements hôteliers. Déjà, plusieurs clients potentiels en tourisme ont démontré de l’intérêt envers cette toute nouvelle entreprise.

Un plus pour le territoire

Le service de Transports collectifs de la MRC de Maskinongé voit du bon œil l’implantation d’un tel service dans la région. «C’est certain que ça peut être bénéfique pour la mobilité des gens de la région. On travaille pour répondre aux besoins de mobilité de la population et cette nouvelle entreprise va répondre à des besoins», souligne Annik Carle, agente de liaison et porte-parole du service de Transports collectifs.

L’organisme n’écarte pas la possibilité de conclure un partenariat avec cette jeune entreprise afin d’offrir un service complémentaire et d’aider à la mobilité des citoyens des municipalités de la MRC de Maskinongé.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Joane
Joane
1 année

Bravo ….belle initiative…faut toujours voir grand et croire en ses rêves !! Bravo Guylaine