«C’est frustrant!» – Gaston Vadnais

Par superadmin
«C’est frustrant!» – Gaston Vadnais
La famille Vadnais est frustrée et déçue qu'aucune accusation ne soit portée contre le propriétaire du pitbull qui a tué Christiane Vadnais.

DÉCEPTION. Aucune accusation ne sera finalement portée contre le propriétaire du pitbull qui a tué Christiane Vadnais, l’été dernier à Pointe-aux-Trembles.

Franklin Junior Frontal, a laissé son chien Lucifer au domicile de ses parents, en leur absence, le 8 juin dernier. L’animal a réussi à atteindre la cour arrière de la maison voisine, où il a mordu Mme Vadnais, 55 ans, dans sa propre cour. La victime est décédée des suites de cette agression.

La famille s’est montrée déçue face à cette décision du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP). «C’est frustrant! Il aurait fallu que des témoins ou des citoyens fassent des plaintes. Ce sont des accusations qui sont difficiles à porter, car ça te prend un bon dossier. Je ne lâcherai quand même pas le morceau. Il faut que le Québec aille de l’avant avec l’interdiction des pitbulls», exprime le Louisevillois Gaston Vadnais, frère de la victime.

La famille dit maintenant réfléchir à la possibilité de poursuivre Franklin Junior Frontal, un homme au lourd passé criminel, au civil.

Se battre pour faire changer les choses

Gaston Vadnais est très impliqué dans la lutte contre les pitbulls. Depuis plusieurs mois, il tente de convaincre les autorités municipales de la province et le gouvernement du Québec d’adopter une règlementation visant à interdire les pitbulls. «Il faut que la société fasse quelque chose pour régler ce problème-là. Plus de la majorité de la population est en faveur de l’interdiction des pitbulls, mais les pro-pitbulls parlent plus fort que nous. C’est important que la population manifeste son mécontentement pour arriver à quelque chose. Après tout, c’est un dossier qui implique le chien le plus dangereux!»

Rappelons qu’une controverse avait éclaté dans les mois qui ont suivi la mort de Mme Vadnais concernant la race du chien impliqué: la bête avait été enregistrée comme un boxer auprès des services municipaux.
La famille de Christiane Vadnais assure toutefois que les autorités lui ont certifié qu’il s’agissait bel et bien d’un pitbull.
Gaston Vadnais estime que Québec devrait adopter une loi sur les pitbulls. «Les propriétaires des pitbulls pourraient les garder, mais on demande qu’ils les attachent lorsqu’ils sortent et qu’ils aient une muselière. Pour le reste, on ne veut plus aucun nouveau pitbull au Québec!»
«Au moins, le maire de Québec Régis Labeaume a instauré une règlementation. Montréal voulait faire de même. Le règlement est toutefois suspendu, le dossier traîne et c’est payant pour les avocats. Je ne peux pas croire qu’il n’y a pas encore aucun avancement dans le dossier. L’objectif, c’est après tout d’éviter d’autres drames!»
Gaston Vadnais a confirmé à TC Media qu’il a rencontré le député de Maskinongé Marc H. Plante et qu’il lui soumet toute la documentation nécessaire afin de faire avancer le dossier des pitbulls au gouvernement.

Fil des évènements

8 juin 2016: Christiane Vadnais est mordue mortellement dans sa cour de Pointe-aux-Trembles.
16 juin 2016: La Ville de Québec interdit les pitbulls
27 septembre 2016: Le conseil municipal de Montréal décide de bannir les pitbulls sur son territoire.

5 octobre 2016: La justice suspend le règlement de Montréal pour des imprécisions

3 novembre 2016: Karim Jean-Gilles et sa mère Hyacinth Parker sont formellement accusés de négligence criminelle ayant causé des lésions puisque leur pitbull a défiguré une fillette de huit ans dans un parc de Brossard l’an dernier

29 novembre 2016: La famille Vadnais apprend qu’aucune accusation ne sera déposée contre Franklin Junior Frontal

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires