C’est parti pour Agroa Desjardins!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
C’est parti pour Agroa Desjardins!
Robert Lalonde (préfet de la MRC de Maskinongé), Simon Allaire (député de Maskinongé à l'Assemblée nationale), Marie-Christine Hudon (directrice communications, développement durable et jeunesse de la Caisse Desjardins de l'Ouest de la Mauricie), Jean-Frédéric Bourassa (coordonnateur du service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé) (Photo : Photo courtoisie)

Centrale agroalimentaire régionale

La MRC de Maskinongé annonçait aujourd’hui le début des travaux de construction d’Agroa Desjardins, la centrale agroalimentaire régionale, qui sera située à Louiseville et dont l’ouverture est prévue à l’automne 2020.

Le projet de près de 2 M$ permettra d’offrir une véritable usine de transformation aux petites et moyennes entreprises agroalimentaires de la région. D’une superficie de 17 000 pieds carrés, elle favorisera ainsi le développement et la commercialisation de leurs produits.

Agroa Desjardins comportera une cuisine industrielle collaborative respectant les normes gouvernementales et permettant ainsi la vente des produits qui y seront préparés. La centrale disposera également d’un espace d’entreposage réfrigéré, d’une aire de production et d’espaces en location et de coworking pour des entreprises en démarrage ou en expansion.

La vitrine gourmande, ouverte au public, mettra de l’avant des produits locaux préparés sur place ou ailleurs dans la région. Les entrepreneurs et producteurs pourront collaborer pour créer de nouveaux produits, et également recevoir de l’accompagnement pour faire croître leur entreprise.

«Avec Agroa Desjardins, nous venons faciliter le démarrage et la consolidation de nos petites et moyennes entreprises agroalimentaires en offrant des services spécialisés et des équipements de transformation à faible coût. Nous aiderons à développer de nouveaux produits, à dynamiser le développement agroalimentaire et agricole de notre belle région et faire connaître nos aliments locaux aux touristes», s’est réjoui Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

La réalisation de ce projet ne serait rendue possible sans la contribution de différents partenaires, témoignant de l’importance qu’ils voient dans le développement socio-économique de notre région.

Tout d’abord, le Mouvement Desjardins a offert un important soutien financier d’un montant de 750 000 $ en provenance de son Fonds de 100 M$. Créé en 2016, ce Fonds permet au Mouvement Desjardins de soutenir des projets porteurs pour ses membres et leurs communautés, des projets structurants, tournés vers l’avenir, qui insufflent un nouveau dynamisme économique et social.

«Les agriculteurs et producteurs font face à des défis de taille. Le renouvellement de la main-d’œuvre et la transformation des produits, de même que la mise en valeur et la vente en sont quelques exemples. Mais en travaillant en équipe pour joindre nos forces et viser des objectifs communs, on a beaucoup plus de chances d’y arriver. Le projet auquel Desjardins s’associe aujourd’hui est l’une de ces solutions», a partagé Anne Gaboury, vice-présidente Projets spéciaux chez Desjardins.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a également octroyé un montant de 47 000$ provenant du programme Priorités bioalimentaires, visant à accroître le développement et la mise en valeur du secteur bioalimentaire afin de contribuer à l’occupation et à la vitalité des territoires.

«Je suis fier que notre gouvernement appuie des initiatives comme celle de la centrale agroalimentaire régionale, qui dispose de tous les atouts pour devenir un important point de chute pour la distribution des produits de la région. Ce projet de vitrine gourmande est porteur pour la communauté, qui aura accès, à proximité, à des aliments locaux, sains et frais. Je n’ai pas de doute que les produits de la Mauricie sauront également charmer les visiteurs», a souligné André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Le projet a bénéficié d’une contribution de 300 000 $ provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

«Je suis heureux de constater la progression de ce projet soutenu par le gouvernement. Avec le lancement des travaux, une nouvelle étape est franchie. La centrale agroalimentaire régionale aidera à mettre en valeur le savoir-faire de nos entrepreneurs et leurs délicieux produits. Je suis convaincu que les retombées socioéconomiques positives rayonneront sur l’ensemble de la Mauricie», a exprimé Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

«Voilà un projet de chez nous qui me tenait vraiment à cœur et dont je suis très fier et heureux de voir enfin la réalisation. Il permettra de mettre en valeur nos produits locaux et de favoriser le codéveloppement de nos producteurs agricoles. Je salue le travail de tous les acteurs qui auront permis à la centrale agroalimentaire de voir le jour», a mentionné  Simon Allaire, député de Maskinongé.

Depuis 2014, la MRC de Maskinongé a investi près de 160 000 $ dans la réalisation des actions prévues à son Plan de développement de la zone agricole et agroforestière (PDZAA). La mise en valeur des produits locaux, la mise en place de cellules de codéveloppement pour producteurs agricoles ainsi que le développement de nouvelles filières agricoles sont au nombre des projets qui ont été soutenus.

Par ailleurs, en 2019, près de 43 % de l’aide financière au démarrage d’entreprise accordée par la MRC a été consentie dans les domaines agricole et agroalimentaire.

Ces montants combinés à la construction d’Agroa Desjardins et à l’élaboration en cours du PDZAA 2021-2026 démontrent bien l’importance que les élus des 17 municipalités de la MRC accordent aux agriculteurs et producteurs de la région.

Au terme d’un processus d’appel d’offres public, la firme qui a été retenue pour les travaux de construction est Les Entreprises Philippe Denis. Agroa Desjardins sera situé au 1233, boulevard Saint-Laurent à Louiseville.

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Michel078 Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Michel078
Invité
Michel078

(…) et d’espaces en location et de COTRAVAIL pour des jeunes pousses.