Campus TI: les établissements d’enseignement s’unissent pour offrir des formations en technologies de l’information

Rédaction Hebdo Journal

Campus TI: les établissements d’enseignement s’unissent pour offrir des formations en technologies de l’information
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet (Photo : (Photo archives - Jonathan Cossette))

Le gouvernement du Québec octroie 189 310$ aux établissements d’enseignement de la Mauricie pour adapter leur offre de formation aux besoins en main-d’œuvre dans le domaine des technologies de l’information.

Le Campus TI constitue une initiative issue de la collaboration entre les entreprises du secteur des technologies de l’information (TI) et les établissements d’enseignement, regroupés au sein de la Table régionale de l’éducation de la Mauricie.

Ce regroupement de talents vise à développer et à arrimer des formations en réponse aux besoins des entreprises en TI ou de celles d’autres secteurs qui sont dotées d’un département ou d’une équipe de TI. L’objectif est aussi de promouvoir et d’assurer des liens plus étroits entre les employeurs regroupés au sein de Force TI et les centres de services scolaires, les collèges de la Mauricie et l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Le site lecampusti.ca propose actuellement 44 cours de perfectionnement en développement Web et sciences des données; en gestion de projet UX et UI; en IA, IoT et robotique; en infonuagique, sécurité et réseaux ainsi qu’une formation d’initiation aux technologies. On y trouve aussi des informations sur 13 programmes offerts par des établissements d’enseignement de la Mauricie.

« Dans le contexte actuel de la relance de notre économie, il est primordial d’encourager le rehaussement des compétences et la requalification de la main-d’œuvre. Cette initiative régionale aidera certainement à développer et à consolider  des emplois bien rémunérés ici, en Mauricie. Tout le secteur des TI et toutes les entreprises qui emploient des travailleurs spécialisés dans ce domaine en bénéficieront, ce qui contribuera à maintenir et à accroître le rayonnement de l’expertise régionale en plus de contribuer à soutenir la productivité de notre économie », affirme Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Mauricie.

Selon les intervenants du secteur des TI en Mauricie, on estime que la région compte environ 80 entreprises, lesquelles procurent du travail à plus de 1900 personnes. À ces emplois s’ajoutent les emplois en TI qu’on trouve, de manière transversale, dans bon nombre d’organismes publics et d’entreprises d’autres secteurs d’activité économique de la région.

Le Campus TI permet aux personnes intéressées d’étudier, de faire carrière et d’actualiser leurs compétences en TI dans la région afin d’assurer une meilleure attraction et rétention des étudiants, de fidéliser les travailleurs et d’offrir une réponse plus adéquate aux besoins grandissants en main-d’œuvre des entreprises du secteur.

« Plus que jamais, les établissements d’enseignement doivent être proactifs, créatifs et travailler en concertation pour assurer la formation de la relève et le développement des compétences des travailleurs en emploi, indique  Louis Gendron, responsable du comité stratégique du Campus TI et directeur général du Cégep de Trois-Rivières. En plus d’adapter régulièrement les formations offertes, nous voulons améliorer le taux de rétention des talents en TI pour assurer la croissance des entreprises régionales. Nous souhaitons d’ailleurs que la Mauricie puisse se positionner stratégiquement à titre de pôle majeur en TI ainsi que comme leader en développement de talents. » (M.E.B.A.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires