Boulodrome: Louiseville renonce à sa subvention

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Boulodrome: Louiseville renonce à sa subvention
Louiseville annonce qu'aucun autre bâtiment ne sera finalement construit pour remplacer ce boulodrome démoli il y a un peu plus de deux ans. (Photo : archives)

INFRASTRUCTURE. C’est officiel, la Ville de Louiseville n’ira finalement pas de l’avant avec son projet de construction d’un nouveau bâtiment abritant un boulodrome.

En décembre dernier, la Ville avait signifié sa volonté de reporter le projet à plus tard, en attendant de voir le sort réservé au centre communautaire. Cette nouvelle position est le fruit d’une longue réflexion suivant l’analyse du montage financier du projet, qui ne peut être complètement attaché.

Rappelons que la construction du nouveau boulodrome était estimée à 1,2 M$. La Ville de Louiseville avait mis de côté une enveloppe de 300 000$ pour ce projet. Elle pouvait bénéficier d’une aide financière du gouvernement du Québec pouvant atteindre 550 000$ pour réaliser ce projet.

«On ne peut malheureusement pas se permettre un projet comme ça.»

– Yvon Deshaies, maire

«Il manque encore plus de 300 000$. On ne peut malheureusement pas se permettre un projet comme ça. C’est trop dispendieux. On va essayer de trouver un nouvel endroit où les gens pourront jouer», indique le maire Yvon Deshaies, qui rappelle que la subvention gouvernementale était applicable seulement pour une construction neuve.

«On ne pourra pas profiter de l’aide financière. C’est triste pour nous, mais le gouvernement n’est pas choqué. Il va remettre l’argent qu’il nous avait réservé dans le coffre et probablement qu’il va rendre une autre ville heureuse.»

Relocalisation des membres

La Ville de Louiseville est présentement à la recherche d’un bâtiment existant sur son territoire pour y aménager à l’intérieur des allées de pétanque et relocaliser les 250 membres du club.

«On veut trouver un nouvel endroit où les gens pourraient jouer. Il y a un réel besoin. Jusqu’à maintenant, nous n’avons pas réussi à cibler un endroit. Les bâtiments d’une bonne superficie, à louer et d’une bonne hauteur pour accueillir la pétanque, ne sont pas nombreux chez nous. Ce n’est pas évident», affirme le maire.

Le scénario de l’école Panneton est toujours sur la table. Louiseville n’écarte pas la possibilité d’utiliser cet établissement scolaire. «On regarde ça. Des organismes communautaires sont intéressés à s’installer là. Il y a peut-être une possibilité pour notre club de pétanque aussi. Il y a de l’ouverture. Des discussions sont en cours avec la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. On verra s’il y a une entente possible», conclut M. Deshaies.

Soulignons que l’ancien boulodrome a été démoli il y a plus de deux ans en raison de sa dangerosité.

 

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des