Banquet des saveurs: les produits locaux à l’honneur

Banquet des saveurs: les produits locaux à l’honneur
Marc H. Plante, député de Maskinongé, Geneviève Scott-Lafontaine, directrice générale de la CCIMM, Virginie Damphousse, présidente de la CCIMM, Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé et Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

SAINTE-ANGÈLE-DE-PRÉMONT.  Le 16e Banquet des saveurs de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé (CCIMM) avait lieu, le 17 novembre dernier, à la Ferme Nouvelle-France de Sainte-Angèle-de-Prémont. Ce sont près de 145 personnes qui ont profité du banquet sept services préparé par sept chefs de la région. Chaque année, cet évènement unique vise à faire découvrir et à promouvoir les produits locaux. «L’engouement est toujours là. C’est convivial et c’est un évènement très apprécié. On a eu plus de monde que l’an dernier. De nouvelles personnes ont participé à l’évènement. On voit que de jeunes entrepreneurs s’intéressent à l’activité. C’est populaire parce que c’est un évènement unique. C’est une fois par année et c’est le rendez-vous pour mettre  en vedette les produits de chez nous», confie Geneviève Scott-Lafontaine, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé. Pour l’édition 2017 du Banquet des saveurs, les participants ont pu découvrir plus d’une vingtaine de produits locaux. En nouveauté cette année, des capsules vidéos ont été présentées avant chaque service. «Chaque plat était présenté par les chefs et les gens pouvaient aussi voir la préparation des plats», partage Mme Scott-Lafontaine. Puis, tout au long de la soirée, les invités participaient à un jeu questionnaire interactif sur les produits et le volet agroalimentaire dans la MRC de Maskinongé. La CCIMM avait aussi demandé aux chefs de porter une attention particulière à l’accessibilité du menu. «C’était une demande de notre part de créer des choses accessibles à tout le monde. Il y a parfois certaines personnes plus difficiles. L’idée, c’était de plaire au plus grand nombre parce que généralement, quand tu paies ton billet, tu veux profiter de tous les services», reconnait la directrice générale de la Chambre de commerce. Hausse des membres à la Chambre de commerce La Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé connait une hausse marquée du nombre d’entrepreneurs qui ont décidé de joindre les rangs de l’organisme. La CCIMM a réussi à recruter 30 nouveaux membres depuis l’entrée en poste de sa nouvelle directrice générale, Geneviève Scott-Lafontaine, portant son nombre total à près de 190 membres, et ce, sans sollicitation particulière. «Les gens nous appellent et s’informent au sujet de la chambre. C’est certain que la stabilité vient aider l’organisme. On fait notre possible pour se réinventer, se renouveler et ajouter de nouvelles activités qui vont plaire à nos membres et à nos futurs membres. Les commentaires sont très bons jusqu’à maintenant», affirme Geneviève Scott-Lafontaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires