Baisse en juin, boum en septembre

Par superadmin
Baisse en juin, boum en septembre
Les tentes oTENTik du parc national de la Mauricie

TOURISME.  La région regorge d’attraits touristiques et d’évènements à saveur culturelle. Ce n’est pas pour rien qu’autant de gens choisissent la MRC de Maskinongé comme destination chaque année.

Encore une fois, Tourisme Maskinongé a déployé tous les efforts nécessaires pour attirer les visiteurs et les conseiller tout au long de leur séjour sur le territoire lors de la dernière saison touristique.

Les touristes ont été nombreux à débarquer dans la MRC de Maskinongé, révèle le Bureau d’information touristique (BIT) qui demeure la porte d’entrée et une vitrine pour la région.

«On a eu une bonne saison touristique. On a connu une année semblable à celle de l’an dernier. Ç’a été long avant que ça commence et c’est probablement dû au printemps qu’on a connu. On a enregistré une baisse d’achalandage en juin. On a été constant comme l’an dernier en juillet et août, mais on s’est repris en septembre lorsqu’il a fait très beau. Lors de ce mois, on a connu une augmentation de 10 % comparativement aux autres années», observe Pascale Plante, coordonnatrice du développement culturel et touristique à la MRC de Maskinongé.

En nouveauté cette année, le Bureau d’information touristique de la MRC de Maskinongé était ouvert tous les dimanches de septembre afin de répondre à l’affluence. «Une chance qu’on l’a fait! C’était un peu un projet-pilote. Ç’a été apprécié par les touristes. On est situé à proximité d’un axe routier très important et il y avait beaucoup de circulation lors de cette période. La température était exceptionnelle lors de cette période. Beaucoup d’attraits étaient encore ouverts dans notre secteur. On sait qu’il y a eu des retombées positives. Les gens se sont ajustés avec la température et ont décidé de faire plus d’activités en septembre. Sinon, il y a généralement une constance tout au long de la saison lorsqu’il fait beau», remarque Mme Plante.

Succès

Au niveau de l’hébergement et de la restauration, la région a encore une fois profité du spectacle du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières. De plus, un engouement est toujours marqué pour la populaire municipalité de Saint-Élie-de-Caxton.
Le Bureau d’information touristique de la MRC de Maskinongé note également que le Parc national de la Mauricie fut un endroit incontournable cet été avec son accès gratuit dans le cadre du 150e anniversaire du Canada.

«Tous les attraits en lien avec le plein air ont été très attractifs cette année. L’agrotourisme et le tourisme gourmant sont aussi vraiment à la mode. Les gens aiment vraiment ça. C’est une tendance!», rappelle Pascale Plante en soulignant au passage une légère hausse du nombre d’autocars qui se sont arrêtés au bureau d’information touristique. Cet endroit sert également de boutique pour les artisans de la région. À cet effet, de nombreux produits fabriqués par des artisans locaux ont eu la cote auprès des visiteurs.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires