Aphasie: des services maintenant offerts à Louiseville

Aphasie: des services maintenant offerts à Louiseville
@BV:Francine Ayotte, directrice de l'Association des personnes aphasiques de la Mauricie et du Centre-du-Québec. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

COMMUNAUTÉ. Pour mieux répondre aux besoins de sa clientèle, l’Association des personnes aphasiques de la Mauricie et du Centre-du-Québec (APAMCQ) ouvre un point de services à Louiseville.

Depuis 1998, l’organisme vient en aide aux personnes qui doivent composer avec l’aphasie, un trouble du langage allant de la difficulté à trouver ses mots jusqu’à une perte totale de la faculté à s’exprimer. L’aphasie survient le plus souvent suite à un accident vasculaire-cérébral (AVC), mais il peut également se manifester en présence d’un traumatisme crânio-cérébral ou d’une tumeur cérébrale.

L’APAMCQ, dont le siège social est à Trois-Rivières, offrira dès le 9 septembre différents services à Louiseville pour les personnes atteintes d’aphasie. «C’est un réel besoin de se rapprocher de Louiseville. Plusieurs de nos membres qui demeurent dans la MRC de Maskinongé ne peuvent se déplacer vers nos autres points de services, que ce soit à Shawinigan, Trois-Rivières ou Drummondville. Certains d’entre eux sont aussi en fauteuil roulant ou à mobilité réduite. On se doit d’offrir des services de proximité. Ça fait partie de notre volonté d’être encore plus accessible», souligne Francine Ayotte,  directrice de l’Association des personnes aphasiques de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Après un AVC, les gens doivent généralement passer par un processus de réadaptation. Après cette période, les orthophonistes du centre de réadaptation recommandent ensuite les services de l’organisme. «Quand les gens retournent chez eux, c’est difficile. L’aphasie, ça chamboule complètement la vie d’une personne. Tout s’effondre. C’est lourd de conséquences. Il n’y a plus de communication entre les conjoints et conjointes, ni avec les enfants. Souvent, il y a du découragement et c’est très difficile. Nous, on vient les soutenir là-dedans. On informe aussi les proches de la façon de communiquer avec la personne aphasique. Notre rôle est beaucoup d’apporter du soutien et d’offrir des ateliers de stimulation à la communication, par exemple», informe Mme Ayotte.

«On ne fait aucune réadaptation. On ne fait que de la stimulation. On remarque que nos membres progressent et que nos services sont d’une grande aide pour eux», souligne-t-elle.

En collaboration avec des étudiants en orthophonie de l’Université du Québec à Trois-Rivières et des professionnels de la santé, l’APAMCQ offre de nombreux ateliers gratuits qui permettent aux gens présentant une aphasie de maintenir leurs acquis et de les développer suite à leur réadaptation. Parmi ces ateliers, on retrouve des exercices de lecture, d’écriture, de stimulation, divers jeux, de l’art dramatique spécialisé et des activités thérapeutiques.

Avec l’ajout de ce point de services à Louiseville, la directrice s’attend à voir augmenter le nombre d’usagers et de membres au sein de son organisme. Elle assure du même coup que cette nouveauté permettra d’améliorer la qualité de vie des gens qui résident sur le territoire.

La technologie au service de la communication

Dès cet automne, l’Association des personnes aphasiques de la Mauricie et du Centre-du-Québec verra son offre de services être bonifiée avec des outils technologiques. «Nous avons fait l’acquisition de tablettes électroniques qui pourront servir à nos usagers. Un programme de communication a été monté pour ceux qui ont totalement perdu l’usage de la parole. Ces gens-là pourront emprunter la tablette pour mieux se faire comprendre à l’extérieur de leur milieu de vie», précise Francine Ayotte.

Pour profiter des services offerts par l’Association des personnes aphasiques de la Mauricie et du Centre-du-Québec, les personnes intéressées doivent communiquer avec l’organisme par téléphone au 819-841-0108.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des