«85% des gens sont d’accord avec notre règlementation» – Yvon Deshaies

Par superadmin
«85% des gens sont d’accord avec notre règlementation» – Yvon Deshaies
Yvon Deshaies pose ici en compagnie de Gamine

MUSELIÈRE. Malgré les menaces et les insultes qu’il a reçues, le maire de Louiseville Yvon Deshaies persiste et signe.

Même si cette nouvelle règlementation instaurée par le conseil municipal de Louiseville ne fait pas l’unanimité dans la rue, le maire estime que la règlementation a, la majeure partie du temps, été respectée par les visiteurs.  

C’est que les chiens de 5 kg et plus (11 livres et plus) doivent porter une muselière durant les événements populaires et publics. Le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville était le premier évènement d’envergure où les participants devaient museler leur chien. Même si cette règle ne fait pas plaisir à tout le monde, Yvon Deshaies croit qu’il s’agit du meilleur moyen de prévenir les attaques et les accidents impliquant les chiens sur le site.

C’est pourquoi lui et les membres de son conseil ont décidé d’instaurer cette nouvelle règlementation. «85% des gens sont d’accord avec nous, 10 % ça ne dérange pas et 5% des gens sont mécontents. C’est ce 5% qui se fait entendre haut et fort et c’est correct. Je respecte ça! Parmi ceux qui ne veulent rien savoir de notre règlement, les gens me disent souvent qu’ils aiment trop leur animal pour lui mettre une muselière. Par contre, je ne parviens pas à comprendre ces gens qui disent aimer leur animal, mais qui l’exposent à ce bain de foule. Une attaque est si vite arrivée, une patte est si vite brisée par un passant qui a passé trop près de l’animal et un chien qui est au beau milieu de ce rassemblement monstre de personnes n’est généralement pas à l’aise», confie Yvon Deshaies qui a bien du mal à comprendre ce que ces réfractaires attendent pour comprendre le but de cette modification dans la règlementation municipale.

Lui-même propriétaire d’une petite chienne, Yvon Deshaies tient à rappeler qu’il adore les animaux. «Moi aussi j’aime les animaux! J’aime trop ma petite chienne pour l’emmener dans un bain de foule et avoir tous ces risques. Elle peut se faire brasser beaucoup. Nous avons environ cinq grosses activités populaires et publiques où l’on demande aux gens de mettre une muselière à leur animal en entrant sur le site. Dès qu’ils seront sortis du site, ils feront ce qu’ils veulent, mais sur le site, c’est ça la règlementation!»

Plus d’enfants qu’à l’habitude

Le maire de Louiseville était aux premières loges lors du festival. Dès l’après-midi jusqu’à très tard en soirée, il marchait dans la rue pour rencontrer les visiteurs, se présenter et saluer leur passage au pays du sarrasin. Selon lui, les enfants étaient plus nombreux qu’à l’habitude au centre-ville. «J’ai vu beaucoup plus de carrosses que par les années passées. Je ne sais pas s’il y a un lien avec la règlementation sur la muselière, mais c’est beau de voir ça.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires