30 000 $ pour soutenir les organismes relocalisés

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
30 000 $ pour soutenir les organismes relocalisés
Nadia Cardin, coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire de la MRC de Maskinongé et Simon Allaire, député de Maskinongé. (Photo : Photo courtoisie)

POLITIQUE. Le député de Maskinongé, Simon Allaire, a annoncé aujourd’hui, au nom de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, l’octroi d’une contribution financière non récurrente de 30 000 $ pour contribuer à un fonds d’urgence visant à soutenir les besoins prioritaires d’organismes communautaires de Louiseville œuvrant en santé et en services sociaux, à la suite de l’évacuation d’urgence du Centre communautaire de Louiseville dans lequel ils étaient regroupés, en raison de la découverte de fissures inquiétantes.

«Je suis très fier de voir que notre gouvernement n’hésite pas à faire ce qu’il faut pour permettre à ces organismes de poursuivre leur mission essentielle auprès des gens de notre région, et ce, tout particulièrement dans des situations critiques telles que celle-ci. J’ai choisi de faire de la politique pour avoir un impact concret dans mon milieu, je suis donc fier de voir que le travail porte ses fruits. Je salue également le soutien du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec et de la communauté, qui ont su répondre à l’appel en apportant un appui complémentaire fort apprécié, lequel témoigne du grand esprit de solidarité des gens d’ici à l’égard des personnes les plus vulnérables», souligne le député de Maskinongé, Simon Allaire.

Ce fonds d’urgence permet de compenser une partie des frais encourus par cette situation exceptionnelle. Les organismes qui ont bénéficié du fonds d’urgence sont financés par le Programme de soutien aux organismes communautaires pour leur mission globale.

«Ce soutien démontre que nous sommes à l’écoute des besoins du milieu communautaire et que nous agissons concrètement pour aider ces organismes à assurer leur mission en tout temps, notamment dans des situations difficiles comme celle-ci. Cela témoigne également de notre volonté de contribuer au développement social des communautés et aux liens d’entraide et de bienveillance entre les personnes dans leurs milieux ainsi que de nos interventions effectuées en ce sens», mentionne pour sa part Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des