Un mandat de continuité

Un mandat de continuité

Le nouveau président

François St-Louis, récemment élu au poste de président de la Chambre de commerce et d’industrie de Maskinongé CCIMM est un enfant de l’organisme. C’est en 2003 qu‘il a accepté un rôle d’administrateur sur le conseil, où il siège depuis. «C’est maintenant mon tour», affirme celui qui veut poursuivre le travail de ses prédécesseurs, Steve Lavigne et Pierre Lessard.

«J’ai le beau jeu, annonce M. St-Louis. J’arrive dans une ère de stabilité. Nous allons continuer ce que nous avons mis en place au cours des derniers mandats.»

Cette stabilité a un nom: Josée Lessard, la directrice de la Chambre de commerce. C’est que, entre 2004 et le mois de janvier 2011, la CCIMM a vu passer six personnes différentes à sa direction.

Malgré une ère de stabilité, M. St-Louis est conscient que la Chambre aura un rôle déterminant à jouer pour appuyer les commerces et les industries dans une époque de précarité financière.

«Nous allons mettre en place des méthodes d’accompagnement et des programmes pour appuyer nos membres au cours des prochaines années», soutient-il.

En ce sens, la CCIMM a déniché récemment une subvention visant à créer un poste d’agent de projet. Celui-ci veillera à coordonner la mise en oeuvre et la réalisation d’un plan d’action local en matière de conciliation travail-famille.

Les administrateurs

Le président sortant, Steve Lavigne, continuera de siéger sur la conseil d’administration à titre de président ex-officio, tel que le veut la coutume. Cet encadrement est loin de déplaire à M. St-Louis qui considère M. Lavigne comme un bon ami en dehors du conseil.

Le conseil pour l’année 2012-2013 est constitué d‘Éric Chaput, Vice-président, Louise Gagnon, Secrétaire, René-Paul Lessard, Trésorier, Jean-Louis Deschamps, Jonathan Gariépy, Sylvain Dupuis, Élaine Giguère, Claire Maillette, Sonia Duhaime, Anick Carle et Jocelyne Ébacher Lamy.

Lire aussi:Chambre de commerce, 75e anniversaire et Nicolas Pellerin

Poster un Commentaire

avatar