Simon Allaire prêt à représenter et défendre Maskinongé

Simon Allaire prêt à représenter et défendre Maskinongé

Simon Allaire, député de Maskinongé.

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

POLITIQUE. Quelques jours après avoir obtenu la confiance des électeurs de la circonscription de Maskinongé, le nouveau député Simon Allaire réalise petit à petit ce qui l’attend lors des quatre prochaines années. 

L’ancien directeur général du Centre local de développement de la MRC de Maskinongé et plus récemment directeur principal du développement des affaires chez Desjardins Entreprises accueille avec beaucoup d’émotions ce nouveau défi et se dit prêt à amorcer cette aventure dans son milieu.

«Je le réalise de plus en plus et c’est extraordinaire. Sur le terrain, les gens me félicitent et me saluent. Je me sens très privilégié et je me considère très chanceux. Je vais le vivre chaque jour et je vais m’adapter à de nouvelles réalités. Je saute là-dedans avec enthousiasme. Les gens qui me connaissent savent que je suis très accessible et présent sur le terrain. Il n’y a rien qui va changer. Je serai toujours la même personne», confie M. Allaire.

Le caquiste a d’ailleurs eu la chance de rencontrer pour la première fois tous ses collègues députés lors d’un rassemblement de la Coalition Avenir Québec (CAQ), la semaine dernière, à Boucherville. Un moment qui lui a permis de faire le plein d’énergie et de sentir le changement qui se prépare au Québec.

«S’il y a un vent de changement aussi élevé, c’est parce qu’il y avait de l’insatisfaction.»

– Simon Allaire

«M. Legault a dit à plusieurs reprises qu’il fallait absolument réaliser nos promesses. Les gens sont tannés et c’est vrai qu’il y a du cynisme. Lors de notre rencontre, j’ai vraiment senti que nos promesses, on était pour toutes les réaliser. Moi aussi, j’y crois, et oui, c’est réaliste!»

Simon Allaire reconnait toutefois que les attentes sont très élevées tant de son côté que pour son gouvernement. «S’il y a un vent de changement aussi élevé, c’est parce qu’il y avait de l’insatisfaction. Les gens veulent que les choses changent en économie, en éducation et en santé. Par exemple, ici, on parle beaucoup de la pénurie de main-d’œuvre. Il faut régler le problème! Comment? Avec l’immigration, en gardant nos gens d’ici dans la région ou avec l’innovation et l’automatisation de nos entreprises. Ça prend un plan de match pour ça», mentionne-t-il.

Le député de Maskinongé est d’avis que la présence de quatre députés de la CAQ en Mauricie permettra à la région d’avoir une voix forte à Québec. «Tu n’as pas idée comment ça va aider au développement de la région!, lance-t-il avec enthousiasme. On a une belle complicité. On a souvent dit que la Mauricie devait être bien représentée à l’Assemblée nationale et ce sera le cas. Ça prend une bonne communication, une concertation et une bonne collaboration de tout le monde. On va travailler ensemble pour réaliser des projets qui ont un impact important sur la région.»

Ce qui s’en vient

Dès les prochains jours, Simon Allaire se concentrera à former son équipe qui l’épaulera dans la circonscription. «Je veux m’entourer des bonnes personnes qui connaissent bien la réalité locale et le milieu. Je veux des gens compétents qui vont m’aider à faire avancer la région.»

Dans ses priorités, il entend travailler rapidement sur l’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre, sur la réalisation du projet de Hub Agroalimentaire ainsi que sur la création d’une plateforme transactionnelle qui permettra aux producteurs, cultivateurs et transformateurs de la circonscription de vendre leurs produits en ligne.

En attente de la transition

Pendant qu’il magasine un local pour établir son bureau de circonscription, Simon Allaire prépare aussi la transition avec l’ancien député, Marc H. Plante.

«Je souhaite que M. Plante soit suffisamment respectueux des citoyens de Maskinongé pour faire une transition intelligente. Je fais appel à tout son jugement pour que ça se fasse correctement. Il y a assurément des dossiers importants qui étaient en traitement et je pense que c’est important que j’aille ces informations-là pour bien les faire cheminer», conclut M. Allaire.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
MichelineDanielle Recent comment authors
Danielle
Invité
Danielle

Je crois que M . Plante est assez intelligent et respectueux comme vous semblez l’ignorer M. Allaire pour faire suite dans ces dossiers, parce qu’il veut ce qu’il a commencé soit maintenant à votre tour de continuer à travailler pour notre comté comme ce dernier l’a toujours fais pour nous. Bonne chance monsieur le député et nous allons attendre le fruit de votre travail d’ici quante ans.

Micheline
Invité
Micheline

Bien dit , ce dernier paragraphe de Mr Allaire est de trop , on verra si il pourra faire mieux que Marc H Plante .
A suivre ..