Maskinongé : Roger Michaud sollicite un premier mandat complet à la mairie

Maskinongé : Roger Michaud sollicite un premier mandat complet à la mairie

Roger Michaud

L’Écho de Maskinongé a appris que le maire de la municipalité de Maskinongé, Roger Michaud se représentera lors des prochaines élections en novembre prochain.

Comme plusieurs maires de la MRC de Maskinongé, monsieur Michaud attendait au mois de juin pour annoncer s’il se représentait ou non. «J’ai beaucoup de défis que j’ai commencé à relever, que je n’ai pas terminé et j’aimerais les compléter avant de quitter la vie politique», confie Roger Michaud qui est maire de Maskinongé depuis un peu plus de 2 ans.

Monsieur Michaud affirme qu’une bonne partie des projets qu’il avait en tête lorsqu’il est devenu maire ne font que débuter. D’ailleurs, parmi sa longue liste de projets, il tentera d’en prioriser quelques-uns avec l’aide de son conseil municipal. «On a le projet d’agrandissement du centre communautaire qui doit se faire avant mars 2014 et on a aussi le dossier de la bâtisse du service des loisirs sur lequel on travaille beaucoup. Pour moi c’est une priorité», soutient le maire de la municipalité de Maskinongé.

À l’heure actuelle, un seul nom figure parmi la liste des candidats à la mairie lors des prochaines élections et c’est celui de l’actuel maire. Interrogé à ce sujet, plusieurs citoyens pensent qu’Alain Bélanger pourrait à nouveau se présenter comme candidat au poste de maire, mais ce dernier nous a affirmé au cours des dernières semaines qu’il a encore le temps d’y penser et qu’il poursuivait sa réflexion.

De son côté, Roger Michaud ne se fait pas de faux espoir, mais espère bien conserver la clef de son bureau.

«Les gens savent ce que j’ai fait depuis que je suis maire, c’est aux citoyens de décider si je le mérite ou pas, c’est la démocratie qui parlera», conclut le maire Michaud.

Roger Michaud tentera d’obtenir un premier mandat complet dès novembre prochain. Rappelons qu’il avait succédé à l’ancien maire, Michel Clément, décédé en décembre 2010.

Poster un Commentaire

avatar