Créavenir: nouvel outil pour les jeunes entrepreneurs

Créavenir: nouvel outil pour les jeunes entrepreneurs

Julie Lemieux, directrice générale de la SADC de la MRC de Maskinongé, Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé et Matthieu Lépine, directeur de comptes pour Desjardins Entreprises.

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

AIDE. Les entrepreneurs ne disposant pas des garanties ou de la mise de fonds nécessaire pour obtenir un financement conventionnel peuvent maintenant recevoir l’aide escomptée pour réaliser ou développer leur projet. 

En effet, Desjardins lance le nouveau programme Créavenir qui permet d’offrir de l’accompagnement et du financement sur mesure aux jeunes entrepreneurs de 18 à 35 ans.

«L’entrepreneuriat, particulièrement chez les jeunes, est un défi de taille. Le succès passe par un accompagnement de proximité et un financement adapté à la réalité des jeunes entrepreneurs. C’est précisément ce qu’offre le programme Créavenir», indique Sylvie Desaulniers, directrice générale de la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie.

Plusieurs partenaires du milieu, dont la MRC de Maskinongé et la Société d’aide au développement des collectivités de la MRC de Maskinongé, s’unissent afin de contribuer à ce programme offert par les caisses Desjardins de la région et à en faire la promotion.

En plus de l’accompagnement, le volet financement comprend une marge de crédit pouvant atteindre 15 000 $ sur une période de cinq ans et une subvention pouvant atteindre 5 000 $ pour permettre l’accessibilité à d’autres sources de financement.

«Un programme comme celui-là, ça n’existait pas sur notre territoire. On ne voulait pas avoir un programme similaire à ceux déjà offerts par nos partenaires, soit du financement à terme. On voulait vraiment couvrir la partie qui est nécessaire, soit le fonds de roulement de l’entreprise. On vient donc compléter le maillage financier avec nos partenaires pour permettre le démarrage d’une entreprise ou le développement d’une autre créée depuis moins de trois ans. Ensemble, on va pouvoir couvrir l’ensemble des besoins des entrepreneurs», explique Yvan Lemay, directeur général de Desjardins Entreprises.

Le programme Créavenir permet également aux jeunes entrepreneurs de se constituer un historique de crédit et ainsi bâtir leur réputation financière. En adoptant de bons comportements de crédit, les entrepreneurs peuvent bénéficier d’un rehaussement de leur limite de crédit jusqu’à 30 000$ afin de répondre à leurs besoins. Pour plus d’information: http://www.desjardins.com/creavenir

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Poster un Commentaire

avatar