Les aventures yukonnaises de Sophie Villeneuve

Les aventures yukonnaises de Sophie Villeneuve

Sophie Villeneuve sera en spectacle au Rond Coin le 9 février.

Crédit photo : Photo Louca + Mee

Nouvel album «Le chant du hibou»

MUSIQUE. L’auteure-compositrice-interprète Sophie Villeneuve a quitté le Québec en 2013 pour aller s’établir au Yukon. Sa vie en territoire nordique depuis ce temps lui ont inspiré plusieurs pièces de son premier album Le chant du hibou, qu’elle présentera d’ailleurs au Rond Coin de Saint-Élie-de-Caxton le 9 février.

Ses sonorités folks, teintées de blues, de country et même de klezmer accompagnent le récit en chanson de ses aventures au Yukon.

Que ce soit par ses histoires de traîneau à chiens, ses romances nordiques, ses aventures de ski en terrain avalancheux ou alors son hiver à vivre dans une tente prospecteur, elle offre une incursion dans son univers au nord du 60e parallèle.

«Une grosse partie de l’album est inspirée en particulier par une aventure dans les bois, l’hiver dernier. J’étais partie en traîneau à chiens dans une cabane de trappeurs pour l’hiver. Quelques chansons sont directement inspirées de cette aventure. En fait, l’album est inspiré de ma vie depuis mon départ du Québec. Je vois que j’ai beaucoup changé. Je suis plus aventurière, je sors de ma zone de confort», confie Sophie Villeneuve, originaire de La Tuque.

Elle a également fait appel à des musiciens de Whitehorse pour l’accompagner sur l’album. «C’était important pour moi de faire appel à des musiciens locaux. Je veux montrer qu’on fait autant de la bonne musique et de la musique de qualité que dans le sud. C’est plus difficile de sortir du Yukon et de se développer sur le plan national et international», précise-t-elle.

De retour en Mauricie

Au Rond Coin, Sophie Villeneuve assurera la première partie du spectacle de Liliane Pellerin.

«J’ai hâte de pouvoir découvrir ce que fait Liliane. Et puis, la yourte à Saint-Élie, ça m’inspire vraiment», lance-t-elle.

«Je travaille aussi sur des projections vidéo qui seront présentées pendant le spectacle. On y verra des images de mon aventure à la cabane de trappeur. J’ai aussi pris des images de la route, lors de mon départ du Québec. Les gens pourront vivre ce parcours avec moi. Les gens auront un aperçu de l’expérience authentique de mon monde yukonnais», ajoute Sophie Villeneuve.

C’est également elle qui signe la mise en scène du spectacle. Le public pourra découvrir les chansons de l’album Le chant du hibou, ainsi que celles de son précédent EP. L’auteure-compositrice-interprète prendra le temps de mettre en contexte ses différentes chansons.

À l’occasion de sa tournée «dans le sud», comme elle aime le dire, elle sera accompagnée du musicien Gilles Tessier.

Une évolution depuis Granby

Sophie Villeneuve a participé au Festival international de la chanson de Granby en 2017. Les juges avaient souligné l’originalité de ses chansons. Elle sent que cette expérience lui a permis d’évoluer, notamment dans l’interprétation des chansons.

«J’ai beaucoup appris auprès de Robert Bellefeuille. J’ai notamment travaillé l’interprétation et ma prononciation. Ça me sert beaucoup aujourd’hui. Je vois la différence quand je compare avec mes chansons d’avant. Le Festival m’a aussi donné des outils pour gérer l’aspect business de ma carrière», conclut-elle.

Sophie Villeneuve: Le chant du hibou | Le Rond Coin (St-Élie-de-Caxton) | 9 février, 20h | En première partie de Liliane Pellerin