Père et fille champions du monde


Publié le 9 février 2017

Mélanie Bellerive et son père Claude.

©Photo TC Media - Stéphanie Paradis

CHARETTE. La famille Bellerive de Charette a remporté les grands honneurs du 2017 IFSS Sleddog World Championship, un championnat mondial de courses de traîneau à chiens dans le comté d'Haliburton en Ontario.

Cette compétition de haut niveau avait lieu du 24 janvier au 1er février 2017 et regroupait des participants de partout à travers le monde. Ce championnat mondial était d'ailleurs de retour au Canada après six ans d'absence. Mélanie et Claude Bellerive ont respectivement remporté la médaille d'or dans chacune de leur catégorie. «Nos courses se sont déroulées sur trois jours. On ne connaissait pas le parcours avant de le faire. C'était le cumulatif qui déterminait les positions finales. Le parcours d'environ 14 km était épuisant. Il y avait des virages serrés, des côtes et d'importantes pentes. Il fallait vraiment adopter une stratégie lors de notre compétition surtout que la température était assez chaude. Le conducteur avait un rôle important de leader», confie Mélanie Bellerive.

Claude Bellerive et sa fille participaient à leur deuxième championnat mondial en carrière. Cette fois, leurs performances ont été sans faille. «Je qualifie le parcours comme assez rock 'n' roll. Nous sommes vraiment très heureux d'avoir remporté les deux premières positions dans nos catégories. C'était vraiment un beau moment!»

Une passion avant tout

À travers la gestion quotidienne de leurs entreprises, l'entreprise de toiture Cirtech et la Place Biermans, les membres de la famille Bellerive s'adonnent à leur passe-temps favori, les courses de traîneau à chiens. «On s'amuse et on ventile. C'est une passion! On passe de bons moments en famille, on a du plaisir et on en profite. Ça dure seulement quelques mois», explique Claude Bellerive en ajoutant que toutes les compétitions se font dans un bon climat de confrérie, victoire ou défaite.

Cette passion familiale remonte à plus de 20 ans pour M. Bellerive tandis que sa fille Mélanie a débuté en 2001.

«Nous avons présentement 52 chiens. L'entraînement débute l'automne. Tous les deux jours, on entraîne nos chiens. On consacre beaucoup de temps et d'efforts tant au niveau de l'alimentation, des soins que de l'entraînement. On ne néglige pas grand-chose. On s'occupe vraiment bien de nos chiens», ajoute Mme Bellerive.

Généralement, si Dame Nature est clémente, Mélanie et Claude Bellerive participent à huit compétitions par année. Ces compétitions ont lieu majoritairement au Québec, mais également en Ontario et aux États-Unis. Monsieur Bellerive évolue dans la classe illimitée, soit les attelages qui comptent généralement de 12 à 18 chiens, alors que sa fille, elle, participe à des courses avec des attelages de six chiens.

La famille Bellerive souhaite défendre son titre lors du prochain Championnat mondial au Québec.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon