En préparation pour Edmonton

Simon Oleg Bourassa ne vise rien de moins qu'une première position


Publié le 18 janvier 2017

Simon Oleg Bourassa représente un espoir important en patinage de vitesse pour la Mauricie.

©Photo gracieuseté – Sylvain Bilodeau

SAINT-ÉTIENNE-DES-GRÈS. L'année 2016 s'est terminée sur une très bonne note pour le patineur de vitesse Simon Oleg Bourassa. En décembre dernier, il a obtenu son laissez-passer pour participer à une compétition nationale qui aura lieu les 4 et 5 février.

Après une médaille d'argent lors de ma première participation, deux médailles d'argent l'année suivante, j'ai maintenant confiance de décrocher au moins une première position cette année Simon Oleg Bourassa

L'athlète de 15 ans en sera à sa troisième participation au championnat canadien présenté, cette fois, au «Victoria Park Oval» d'Edmonton. Il tentera alors de décrocher pour la première fois une première position lors de cet évènement.

«Cette année, j'étais plus confiant de me qualifier pour participer à ce championnat. Je connaissais un peu mieux mes adversaires et je savais quoi faire pour arriver à de bons résultats. J'avais une bonne idée du défi qui m'attendait et j'ai réussi à bien performer. J'étais fier de mon résultat», souligne Simon Oleg Bourassa.

Au total,  quatre patineurs de la région seront en action dans leur catégorie d'âge respective lors de ce championnat canadien. Simon Oleg Bourassa est le seul représentant de la MRC de Maskinongé. Il a d'ailleurs entamé sa préparation en vue de cette compétition. «Ça nécessite une préparation mentale et physique. J'ai des entraînements longue piste sur une patinoire à Québec. Sinon je m'entraîne localement en courte piste», ajoute l'athlète. Le Stéphanois a débuté le patinage de vitesse il y a huit ans. Aujourd'hui, il fait partie du programme Sports-études de l'Académie les Estacades en patinage de vitesse. Il a donc la chance de se concentrer sur sa discipline sportive durant au moins deux heures par jour. «Ces heures d'entraînement me permettent vraiment de me développer et de corriger ce que je dois améliorer.»

En vue de ce championnat canadien, Simon Oleg Bourassa est optimiste face à l'adversité. Selon lui, même si «le niveau de compétition peut changer d'une année à l'autre en fonction des participants», il demeure sûr qu'il se taillera une bonne position. «Généralement, il y a au moins une dizaine de participants dans ma catégorie. Les défis sont l'endurance et la vitesse. C'est ce sur quoi je travaille en vue de ce championnat», confie l'athlète.

Rappelons que Simon Oleg Bourassa est membre des Élans, soit le Club de patinage de vitesse de Trois-Rivières. Il fera ce voyage à Edmonton avec une délégation québécoise qualifiée pour l'évènement.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon