Les citoyens du Québec doivent agir

Publié le 30 janvier 2017

Un règlement régissant l'implantation des oléoducs est sur la table de travail.

©TC Media - archives

LETTRE OUVERTE Le gouvernement fédéral et les gouvernements ont les pouvoirs pour attribuer des autorisations de l’énergie et de la loi des mines.

Conférences  des ministres de l’énergie et des mines, Yellownife.  Territoire Nord-Ouest  août 2013.Les ministres sont venus à la conclusion qu’avec la production d’aujourd’hui  nous en avons pour 60 ans à 100 ans. Nous n’avons point besoin de faire de la surproduction et de construction de nouveaux oléoducs pour transporter la production actuelle.

Le gouvernement Trudeau  a choisi de répondre  aux souhaits  de l’industrie pétrolière  et d’approuver deux importants projets  de pipelines destinés à l’exportation croissante des  sables bitumi-neux . Le gouvernement Trudeau aurait dû attendre le résultat des élections  des États-Unis avant de donner ces autorisations M. Donald Trump a été élu et dans ses premiers projets  son but était d’approuver le projet d’oléoduc Keystone  X L projet qui était déjà approuvé  au Canada.

Au Québec nous devons forcé le gouvernement  à adopté  une loi  par un vote libre pour rendre  la loi 106 caduque qui traite d’énergie et de forage de pétrole de gaz de schiste et de construc-tion de pipeline et d’appliquer une loi pour augmenter au moins 4  personnes  pour appliquer les freins à mains  les wagons ont le même mécaniste de freins qu’ en 1980.

Au Québec,  malgré la controverse, Embridge commence à faire les livraisons de pétrole de l’ouest  à Montréal par l’oléoduc 9B, qui traverse plusieurs cours d’eaux  et des zones résidentiels de la région , une partie de ce pétrole sera transportée par navires sur le fleuve Saint-Laurent pour alimenter la raffinerie  de Valéros, à Lévis.

La municipalité de Gaspé à perdu en cours  Suprême la loi de la  municipalité  était Ultra vires pour empêcher les compagnies de pétrole à forer près de la municipalité seuls les gouvernements  provinciaux et le gouvernement fédéral ont ses pouvoirs, pendant ce temps nous accordons des permis de forages pour extraire du gaz de schiste  sur l’ile d’Anticosti qui nous appartient et en Gas-pésie  et les normes permises  de nous garantie en rien la protec-tion de nos sources potables ,les compagnies emploient le forage par fracturation hydraulique.

Fracturation hydraulique ,une Albertaine déboutée en Cour suprê-me  son puit a été infiltré par des quantités nocives de méthanes .  * publié par la Presse Ltée *

Le gouvernement du Québec  doit décréter une loi qui rend cadu-que la loi 106  par un vote libre en chambre, et dans une nouvelle loi interdire  tout début de forage pour la recherche de pétrole de gaz de schiste et autres matières dangereuse. Au Québec on a de l’électricité et le pétrole que nous utilisons ne sera jamais moins chers si en on avait sous nos pieds. Le prix du pétrole est mondia-lisé.

Au Québec si on croit que nous sommes une démocratie toutes les lois devraient être voté par un vote libre.

Au Fédéral on devra exiger du premier ministre un vote libre pas de ligne de parti pour approuver ou rejeter l’oléoduc  Énergie Est dont le processus d’audience repart à zéro ,TransCanada ne pour-ra invoquer ni l’Office national de l’énergie  que les sables bitumi-neux du Manitoba et de la Saskatchewan et de l’Alberta sont dans un enclave après que le premier ministre Trudeau leur a accorder à trois  compagnies   l’autorisation  de construire  trois oléoducs pour faire de l’exportation vers les autres pays. Le tracé du projet  d’oléoduc Énergie-Est  de Transcanada de 4600 kilomètres et 1600  kilomètre de nouvel  oléoduc pour compléter le tracé. Ceci va créer de la surproduction et de de la surconsommation et plus de riches et plus de pauvres.

Le Québec peut facilement diminuer  sa consommation en exigeant  que les édifices et les maisons doivent employer l’élec-tricité pour se chauffer et les automobiles qui vont se transformer à l’électricité et les usines qui peuvent facilement transformer l’énergie qu’Ils  consomment en utilisant l’énergie électrique.

Guy St Pierre

Louiseville