Les 175 ans de Ste-Ursule en pièce de théâtre

Pierre-Louis Paquin pierre-louis.paquin@tc.tc
Publié le 19 septembre 2011

C’est devant une salle remplie à pleine capacité, soit 300 personnes, que les comédiens amateurs de Ste-Ursule ont performé pour illustrer sur scène les faits marquants qui ont meublé l’histoire de leur petite municipalité.

Menés par la voix suave du narrateur Édouard Sylvestre, 23 comédiens, comprenant le maire de Ste-Ursule, Réjean Carle, ont brillé sur la scène du Centre communautaire Jacques Charrette samedi soir dernier. Sans prétention, ils ont illustré la vie quotidienne des pionniers et de leurs descendants qui ont façonné l’évolution du village depuis sa fondation en 1836.

La commère, interprétée par Juliette Boily, étendait son linge et discutait en aparté avec le public. Revenant incessamment avec des répliques qui débutaient par «Crayez-moé, crayez-moé pas…», titre de la pièce, elle révélait des anecdotes survenues à Ste-Ursule. Le cours sur «comment devenir une bonne épouse» enseigné au couvent dans les premières décennies du siècle dernier, les soubresauts du docteur Neveu qui perd une roue sur son véhicule sans s’en apercevoir, l’incendie ravageur de 1896, le cyclone de 1923 et la tornade de 1956 sont quelques sujets qui ont été abordés lors de la pièce.

La mise en scène laissait une grande latitude aux comédiens qui y allaient parfois de répliques hilarantes. Ainsi, le curé qui s’interrogeait à savoir s’il avait reçu enfin sa poche qu’il attendait au bureau de poste, s’est fait répondre par la négative, par contre on avait reçu son «gros paquet».

La pièce s’est terminée sur une note plus solennelle, alors que les comédiens éteignaient tour à tour des chandelles en souvenir des tragédies du passé.

«Il faut se dire que nous ne sommes que des amateurs qui ont eu beaucoup de plaisir à jouer ensemble. En espérant que ça vous a plu», a simplement exprimé le maire Réjean Carle à ses citoyens transformés en public pour un soir, après la pièce.

Les citoyens de Ste-Ursule auront une autre occasion de célébrer l’anniversaire de leur municipalité le 11 décembre prochain, date à laquelle on clôturera les Fêtes du 175e. Le tout débutera à midi avec un dîner au Centre communautaire Jacques-Charrette.