Sections

Le « Bon coup » de septembre remis à BizzArt &t Cie


Publié le 12 octobre 2017

Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé et Julie Alarie, propriétaire de l’entreprise BizzArt & Cie de Saint-Justin.

©Photo TC Media - Pier-Olivier Gagnon

La MRC de Maskinongé a remis le « Bon coup » du mois de septembre à une entreprise de Saint-Justin qui rayonne tant par son caractère unique, que par le grand talent de sa créatrice et la qualité de ses produits et ce, depuis 2004.

L’entreprise BizzArt  & Cie s’est vite bâtie une notoriété dans le domaine du cadeau au Québec et a su, au fil des années, garder une certaine rareté grâce à une distribution à petite échelle.

La propriétaire de l’entreprise, Julie Alarie, a su marier avec brio ses deux passions, l’art et l’entrepreneuriat afin de créer et faire prospérer son entreprise. «J’ai l’âme sensible et créative d’une artiste, mais l’intuition et la persévérance d’une entrepreneure», mentionne Mme Alarie. Ce sont plus de 4000 pièces par année qui sortent de l’atelier-boutique de Julie Alarie afin de se retrouver dans les cuisines et les salons.

Boutique et projets d’avenir

Depuis l’ouverture de la boutique annexée à sa maison, la propriétaire est à même de constater les réactions positives des visiteurs qui découvrent ses citations et ses objets. Étant donné aussi la quantité de produits vendus depuis cinq ans avec la ligne imprimée, plusieurs collaborations ont vu le jour. «Ma carrière me permet maintenant de mettre à profit ma passion pour les beaux et bons produits et de faire affaire avec de talentueux artisans et entreprises québécoises qui travaillent eux-mêmes avec le cœur», explique-t-elle.

Dans un avenir rapproché, madame Alarie souhaite également faire de sa boutique un incontournable dans la MRC pour les touristes et, si possible, agrandir l’espace pour offrir des produits diversifiés créés par d’autres artisans du Québec.

«Je suis surprise et heureuse d’avoir été nommée Bon coup de la MRC de Maskinongé pour le mois de septembre 2017. Travaillant dans l’ombre depuis douze ans à la production et expédition aux détaillants, le projet de la mise en place de ma boutique permet à ceux qui connaissent moins ma collection de la découvrir. Merci pour cette reconnaissance», conclut Julie Alarie.