Une première mondiale à Saint-Paulin?

Elle deviendrait la première petite municipalité à adhérer au mouvement Parkrun

Pier-Olivier Gagnon pier-olivier.gagnon@tc.tc
Publié le 18 octobre 2016

Nicholas Lalonde et Annie Bellemare, responsables du projet et Serge Dubé (au centre), maire de Saint-Paulin ont bien hâte de faire partie de la communauté parkrun.

©Photo TC Media - Pier-Olivier Gagnon

PARKRUN. Saint-Paulin pourrait devenir la première communauté dans l'est du Canada et la première petite municipalité au monde à joindre les rangs du mouvement parkrun, selon ce qu'a appris TC Media.

Parkrun c'est quoi?

Parkrun est un mouvement mondial dans lequel une communauté s'associe afin d'organiser chaque samedi matin, à 9h, un défi de course à pied et de marche de 5 km pour les adultes et de 2,5 km pour les enfants, et ce, dans un circuit sécurisé. Ce mouvement fait la promotion de l'activité physique, des saines habitudes de vie et rassemble des communautés de partout à travers le monde. L'adhésion coûte 5 000$ à la municipalité. Ce coût d'inscription au mouvement doit être déboursé une seule fois, seulement dès la première année. Cette adhésion permet de recevoir en échange tout le matériel nécessaire pour l'enregistrement des participants, une assurance, du matériel de promotion, des équipements servant à chronométrer et le logiciel pour soumettre les résultats à la communauté parkrun.

La course à pied est devenue très populaire, les gens adorent se retrouver dans différents évènements pour courir et c'est pourquoi Saint-Paulin souhaite créer cet évènement hebdomadaire gratuit et collectif au cœur de la municipalité. Au Canada, seules les villes de Vancouver et Calgary ont joint le mouvement. Montréal pourrait emboîter le pas au cours des prochains mois.

Un projet citoyen

L'idée de joindre ce mouvement provient d'Annie Bellemare et de Nicholas Lalonde, deux résidents de Saint-Paulin. Mme Bellemare et M. Lalonde ont vu cette occasion en or de marquer ce coup d'éclat dans leur municipalité. «Des gens qui courent ou qui marchent dans la bonne humeur et ensemble à tous les samedis, c'est vraiment génial! On veut bâtir cette communauté dans notre municipalité. C'est un excellent moyen de faire la promotion de l'activité physique, de bouger et d'adopter de saines habitudes de vie. Ce mouvement veut que chacun y participe à son propre rythme», indique Annie Bellemare.
Les évènements parkrun se déroulent dans les parcs. Saint-Paulin tente d'être la première communauté à organiser l'évènement dans les rues de la municipalité. Advenant le refus des dirigeants du mouvement, la municipalité pourrait se tourner vers les sentiers du Baluchon.

«Joindre ce mouvement permet aux participants d'avoir une motivation supplémentaire pour faire de l'activité physique. Dans la région, nous avons des courses et des défis qui demandent un coût d'inscription par participant. Nous, notre évènement il est gratuit et c'est ouvert aux petits et grands de partout», précise pour sa part Nicholas Lalonde qui estime que les retombées seront importantes pour la municipalité.

Un projet salué par le conseil municipal

Le conseil municipal de Saint-Paulin embarque à pieds joints dans cette aventure. «C'est une belle vitrine pour Saint-Paulin et une belle fenêtre de développement pour parkrun. On va travailler fort pour obtenir notre accréditation. Si ça fonctionne, nous serons la plus petite municipalité au monde à joindre ce mouvement, je suis fier de ça! Ce projet provient de citoyens engagés et les membres du conseil saluent cette initiative. Nous allons les appuyer dans cette démarche surtout que c'est une activité gratuite pour tous les participants. C'est une suggestion très intéressante et le conseil va dérouler le tapis rouge pour la visite du président. En plus d'être un évènement pour promouvoir l'activité physique, c'est une activité intergénérationnelle qui verra le jour au cœur de notre communauté», se réjouit Serge Dubé, maire de Saint-Paulin.

Première date à retenir

C'est le 5 novembre prochain que le président de Parkrun Canada, Euan Bowman sera en visite au Centre multiservice Réal-U.-Guimond afin d'évaluer la candidature de la municipalité. Ce jour-là, l'évènement se tiendra pour la toute première fois en projet-pilote et sera non chronométré. Les gens de partout sont invités à participer.

À LIRE AUSSI: DOSSIER TC MEDIA SUR LA COURSE À PIED 

Parkrun en chiffres...
 
2004 Année de fondation du mouvement
2 700 000
participants à ce jour
5000$
coût d'adhésion payable une seule fois par la municipalité
12
années d'existence
950
évènements parkrun chaque année
14
pays font partie de parkrun

Nicholas Lalonde et Annie Bellemare, responsables du projet et Serge Dubé, maire de Saint-Paulin ont bien hâte de faire partie de la communauté parkrun.

©Photo TC Media - Pier-Olivier Gagnon