Sections

13 entreprises offrent un premier travail significatif à des jeunes


Publié le 31 août 2017

Derrière, Nancy Paillé, du Parc des Chutes de Sainte-Ursule, Mélanie Noël, de la Coopérative Les Petits Bâtisseurs, Marie-Pier Allard, directrice générale par intérim du Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Maskinongé, Judith Lessard, participante du projet, Thomas Masson, participant au projet, Isabelle Bergeron, de G. Bergeron et fils, Martine Lessard, de la Ferme Nouvelle-France, Rosalie Boisclair, participante au projet, Pier-Olivier Frigon, de la Ferme maraîchère Frigon et Marilyne Morin, chargée du projet Desjardins - Jeunes au travail. Devant, Danny Grenier, de la Caisse populaire de St-Alexis-des-Monts, Karine Arseneault, de la Caisse Desjardins de l'Ouest de la Mauricie et Daniel Bastien, de la Caisse populaire de Maskinongé.

©Photo gracieuseté

MILIEU.  Le Carrefour jeunesse-emploi MRC de Maskinongé, en collaboration avec la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie, la Caisse populaire de Maskinongé et la Caisse Populaire de Saint-Alexis-des-Monts ont permis à des jeunes de la région d'obtenir une première expérience significative sur le marché de l'emploi par le biais du projet Desjardins – Jeunes au travail 2017.

Pour cette 15e édition, ce projet créateur d'emplois a permis à 13 jeunes de la région, âgés entre 15 et 18 ans, d’acquérir de l’expérience en obtenant un premier travail significatif durant l’été.

Pour cette édition, 30 entreprises avaient démontré de l'intérêt pour le projet en proposant plus de 33 offres d'emploi. Parmi ces entreprises, 13 offres ont été retenues. Dans l’optique d’offrir aux candidats des emplois variés, la sélection des entreprises s’est effectuée en fonction de la qualité et de la diversité des postes à combler. Ce sont 38 jeunes qui ont soumis leur candidature au projet Desjardins – Jeunes au travail. De ce nombre, 24 ont participé à un atelier portant sur les méthodes dynamiques de recherche d’emploi et de savoir-être au travail. De plus, 35 entrevues ont été réalisées devant les comités de sélection formés par les employeurs et par les chargées de projets du Carrefour jeunesse-emploi. À la suite de cette démarche, 15 candidats ont été retenus et 13 jeunes ont mené à terme leur contrat avec l’employeur. Ces jeunes employés ont profité du plein potentiel de ce projet.

«Ce projet a permis aux jeunes de se responsabiliser, de favoriser une certaine autonomie financière ainsi que d’acquérir de nouvelles compétences qui sauront les éclairer quant à leur choix professionnel. Cela revient donc à dire que cette expérience fut autant stimulante qu’enrichissante. Le projet met de l’avant les compétences des participants en plus de sensibiliser les employeurs de la région au potentiel des jeunes d’ici», mentionne Marilyne Morin, chargée de projet au Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Maskinongé.

Les participants ont effectué des journées de travail qui s’échelonnaient sur une durée de six semaines, d’un minimum de 30 heures chacune. D’ailleurs, 10 jeunes ont eu l’opportunité de continuer à travailler après le projet. Grâce au soutien financier accordé par les Caisses Desjardins, les employeurs sélectionnés ont bénéficié d’une contribution équivalente à 50 % du salaire de chacun des employés.