Des améliorations en vue sur la route 348

Le ministère des Transports du Québec mène une étude


Publié le 14 juin 2017

Le ministère des Transports du Québec prévoit apporter des modifications afin d'améliorer la sécurité de ce passage à niveau.

©Photo TC Media - Pier-Olivier Gagnon

SAINTE-URSULE.  Les citoyens de la région sont encore nombreux à se demander la réelle cause de la collision entre un train de VIA Rail Canada transportant une vingtaine de passagers et un poids lourd chargé de sable, en septembre 2016, sur le rang des Chutes (route 348) à Sainte-Ursule.

À ce moment, quelques personnes avaient été blessées, dont le conducteur du camion et des passagers du train. Heureusement, la Sûreté du Québec avait confirmé qu'on ne craignait pour la vie d'aucune personne.

Près d'un an après cette collision qui aurait pu avoir des conséquences tragiques, TC Media apprend que des changements pourraient être apportés dans le secteur afin d'améliorer la sécurité à l'approche de ce passage à niveau.

Le ministère des Transports élabore présentement un projet qui aura pour but d'ajouter un panneau de signalisation avec éclairage «Préparez-vous à arrêter». La date d'installation de ce panneau n'a toutefois pas encore été fixée. «Le ministère a rencontré la municipalité à l'hiver 2017. C'est à partir de ce moment que notre analyse a débuté. Le projet est en cours présentement. Nos équipes préparent son installation. On doit déterminer plusieurs choses, dont l'emplacement, afin d'avoir la bonne distance avant le passage à niveau. Nous avons aussi besoin de planifier la synchronisation du panneau avec le passage des trains, les barrières de sécurité et les feux clignotants», indique Jean Lamarche, conseiller en communication au ministère des Transports du Québec.

De plus, une étude de vitesse sera réalisée dans le secteur afin de déterminer si une baisse de vitesse est nécessaire à cet endroit, confirme le Ministère en précisant, qu'au besoin, d'autres mesures pourraient aussi être étudiées.

Sainte-Ursule se réjouit

La municipalité de Sainte-Ursule ne demandait pas mieux pour éviter que d'autres incidents semblables ne surviennent. Le maire croit qu'avec ces améliorations, le ministère permet d'augmenter la sécurité à l'approche de cet endroit critique. «Beaucoup de poids lourds y circulent. Le conseil municipal a demandé au ministère de regarder ce qu'il pouvait faire parce que c'est une route qui lui appartient», explique Réjean Carle.
Par ailleurs, un peu plus bas sur la route 348, à l'angle de la route Gérin et du rang des Chutes à Sainte-Ursule, de nombreuses collisions surviennent chaque année. Réjean Carle confirme que la municipalité n'a pas fait de demande pour revoir la configuration de cette intersection. «Le ministère a déjà investi plus d'un million de dollars à cet endroit. La priorité pour nous était vraiment au chemin de fer près du Parc des Chutes. On espère que le MTQ trouvera des solutions qui pourront réduire les risques d'avoir un autre incident semblable», souligne Réjean Carle.

Soulignons qu'au moment d'écrire ces lignes, le rapport du Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada, chargé d'enquêter sur l'accident impliquant le train de VIA Rail Canada et le poids lourd, n'avait toujours pas été publié.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon