Le magasin général Le Brun revivra…dès le 3 juin

Sandra Jacob sandra.jacob@tc.tc
Publié le 17 mai 2010
Isabelle Thibeault et Richard Vienneau, les propriétaires du magasin général Le Brun de Maskinongé.

Le magasin général Le Brun de Maskinongé revivra les beaux jours d'autrefois, et ce, dès le 3 juin prochain, grâce à Isabelle Thibeault, elle de Trois-Rivières et Richard Vienneau, lui de l'Assomption, qui sont tombés totalement en amour avec l'endroit. Le couple, qui a pris possession des lieux au mois de novembre 2009, succède aux anciens propriétaires, Gisèle Saucier et Serge Martin, qui ont vécu à l'intérieur des murs de la bâtisse pendant plus de 30 ans.

Les deux jeunes entrepreneurs, elle ayant une formation en tourisme et lui étant comptable, veulent donc perpétuer l'histoire de la famille Le Brun de Maskinongé. «Nous voulions partir en affaires. Au départ, nous voulions être propriétaires d'un terrain de camping et nous espérions faire rouler un dépanneur également. L'idée est par la suite tombée à l'eau. Nous nous sommes donc mis à chercher une petite maison dans un centre-ville de village afin de faire connaître les produits du milieu en vendant ces produits dans notre magasin. Pendant plusieurs mois, nous avons magasiné et un soir, nous avons trouvé sur Internet, tout à fait pas hasard, ce bijou», raconte Mme Thibeault.

 

Le couple Thibeault Vienneau continuera le travail déjà entrepris par les anciens propriétaires. En effet, le magasin général revivra, en musée (le 26 juin) et avec la vente au détail de plusieurs articles du terroir. «Nous voulons perpétuer l'histoire de la famille Le Brun et l'histoire des magasins généraux au Québec. Des visites guidées seront offertes également aux visiteurs», ajoute Mme Thibeault.

 

De plus, le deuxième étage de la bâtisse sera transformé en salle de spectacles intime, pouvant accueillir entre 70 et 100 personnes d'ici novembre prochain. «Nous ferons venir des groupes, environ deux par mois, passant de la musique traditionnelle par le jazz et le blues. Ce sera très intime avec un petit bar où les gens pourront consommer de la bière artisanale. Cette salle s'appelle L'grenier car elle sera située au grenier du magasin général» , explique la propriétaire.

 

Le décor enchanteur extérieur du magasin Le Brun devrait aussi accueillir des mariages durant la saison estivale.

 

De plus, un emploi sera créé par la réouverture du commerce. Le montant total des investissements n'a pas été révélé. Les propriétaires désirent que quelque 5 000 visiteurs débarquent durant l'été pour vivre l'expérience authentique d'un réel magasin du début du 20e siècle.

 

Pour plus d'informations, il suffit de visiter le site du magasin général via le www.magasingenerallebrun.com.