Même à Valleyfield, Shawinigan sait recevoir

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Par centaine, des gens de partout au Québec ont répondu à l’invitation de la Ville de Shawinigan, prochain milieu organisateur des Jeux du Québec, a connaître les grandes attractions de la ville.

Même à Valleyfield, le comité organisateur des Jeux de 2012 à Shawinigan a su charmé ses invités. Photo L’Hebdo

Après avoir accueilli tous les visiteurs en compagnie du comité organisateur, le maire Angers a pris la parole dans un discours durant lequel il vantait les beautés de Shawinigan telles que la nature, le tourisme et les bonnes tables.

«Ce n’est pas facile d’importer l’ambiance de Shawinigan à Valleyfield, mais je pense que c’est bien réussi. Aujourd’hui, on sent qu’on arrête de regarder les autres et qu’on commence à agir. La prochaine étape, c’est nous. Le compte à rebours durera 17 mois, et il commence maintenant», a-t-il confié quelques minutes avant de monter sur scène.

Le Broadway Pub, le Trou du Diable, le Palais, Tous les jours dimanche, la Ferme du Domaine 2000, la Multi-Ferme et le Comptoir-chef Justine ont fait découvrir leurs produits durant la dégustation sous forme de réception-cocktail.

Les acrobates de la troupe Transcendance ont diverti les convives, tout comme quelques élèves de l’école primaire Antoine-Hallé.

Les maires de Beauharnois et de Valleyfield ont débuté leur allocution en enfilant les couleurs officielles des Jeux de Shawinigan, pour souligner la passation du flambeau des Jeux, geste qui s’est mérité nombreux cris et bruyants applaudissements.

Valleyfield-Shawinigan, à vélo

Au cours de cette réception animée par Pierre-Yves Rousselle, on demandait aux invités de pédaler sur un vélo stationnaire. On souhaitait ainsi franchir les 333 kilomètres séparant Valleyfield et Shawinigan.

Les ex-Olympiens Jean-Luc Brassard et Marcel Jobin se sont prêtés aux Jeux comme la plupart des dignitaires.

SPORTSQuébec a confiance

Une réception civique ne garantit pas le succès d’une compétition relevée de 10 jours. Néanmoins, la réception organisée par la ville de Shawinigan n’a pas passé inaperçue chez SPORTSQuébec.

«Nous étions rassurés bien avant aujourd’hui. La confiance envers Shawinigan est établie depuis très longtemps. Nous voyons tout l’intérêt de cette ville envers les Jeux. Ils l’ont prouvé une fois de plus cette semaine en amenant un autobus complet de bénévole sur le terrain pour voir comment ça fonctionne. Je suis convaincu que les Jeux d’été 2012 à Shawinigan seront fantastiques », a raconté son président Raymond Côté.

Les Jeux de Valleyfield étaient les derniers sous son règne, lui qui quitte l’organisme pour une retraite pleinement méritée.

«Je serai quand même aux Jeux à Shawinigan, qu’on m’invite ou non (rire). On peut sortir le gars des Jeux, mais pas les Jeux du gars. Les Jeux du Québec, il n’y a jamais de début ni de fin. C’est toujours un passage du drapeau. Ça n’arrête jamais et je n’ai pas l’intention d’arrêter de suivre cette belle jeunesse», a-t-il conclu.

Organisations: école primaire Antoine-Hallé

Lieux géographiques: Shawinigan, Valleyfield, Le Palais Beauharnois Ville envers les Jeux Jeux du Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires