Une vie marquée par la passion du sport

Sandra
Sandra Jacob
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Aurèle Plante intronisé au Temple de la renommée sportive de la Mauricie

Tout en soulignant les exploits des jeunes athlètes de la Mauricie, le gala Sport Hommage Desjardins en profite également pour honorer les athlètes et bâtisseurs de chez nous qui ont contribué à tracer la voie et à faire évoluer le monde du sport. Quatre nouveaux intronisés de la Mauricie feront donc leur entrée officielle au Temple de la renommée sportive de la Mauricie, ce samedi, 17 janvier, dont Aurèle Plante de Saint-Alexis-des-Monts.

Aurèle Plante se retrouve ainsi en grande compagnie pour recevoir cet hommage. Lui qui aura marqué la vie municipale de Saint-Alexis-des-Monts en s'occupant des sports et loisirs pour les jeunes pendant plus de 40 ans ne s'attendait nullement à ce que cette chance-là lui arrive. «Je n'ai jamais pensé que j'aurais eu cette chance un jour. Un gars comme moi élu en tant que renommée, je n'y crois pas encore. Il est certain que c'est flatteur. Je suis content que les gens reconnaissent ce que j'ai fait, mais ce dont je suis le plus fier c'est qu'aujourd'hui, le monde peut profiter de tout ça.», sourit M. Plante.

En janvier 1953, alors qu'il n'avait que 16 ans, Aurèle Plante est opéré aux deux genoux en raison d'une maladie congénitale, il devra dorénavant utiliser des béquilles pour ses déplacements. Ce handicap ne l'a cependant pas empêché de pratiquer ses sports favoris: au hockey, il gardait même les buts en étant assis. À l'été 1954, il forma même une équipe de baseball qui disputait des rencontres contre des clubs de l'extérieur. Quotidiennement, les jeunes allaient le chercher et le reconduire pour les séances d'entraînement. De 1963 à 1967, il agit aussi comme entraîneur-chef des Bûcherons de Saint-Alexis de la Ligue de baseball rurale de la Mauricie. Également, durant une douzaine d'années, il organise les activités sportives du midi à l'école Sacré-Cœur tout en étant entraîneur des équipes de hockey, ballon-balai, baseball et balle-molle. Et, de 1980 à 1985 et de 1989 à 2001, année où il prend «sa retraite», Aurèle Plante agit comme directeur des loisirs et le Centre sportif de Saint-Alexis-des-Monts est maintenant connu sous le nom de Complexe sportif Aurèle Plante.

Aurèle Plante aura eu une vie marquée par la passion du sport et le don de soi au profit de la jeunesse de plusieurs générations. Aujourd'hui, quand il voit toutes ses implications auprès des jeunes, il se dit: voilà, mission accomplie! «Je suis content de ce que j'ai fait, mais quand tu fais quelque chose pendant 40 ans, il y a un temps où tu dois te retirer», lance avec nostalgie Aurèle Plante. «Quand tu es un handicapé, tu dois d'adapter. Il est certain que ce n'est pas toujours facile, même que les gens avaient souvent peur de moi. Cependant, à 72 ans, quand je regarde ma vie, elle est beaucoup plus belle que celle de bien des gens que je connais. Je ne changerais pas de place avec personne pour rien au monde, car si je n'avais pas été handicapé, je n'aurais pas été différent et je n'aurais sûrement pas accompli tout ce que j'ai accompli dans ma vie», témoigne avec beaucoup d'émotions M. Plante. Histoire à suivre…

Organisations: Ligue de baseball rurale, école Sacré-Cœur, Centre sportif de Saint-Alexis-des-Monts

Lieux géographiques: Mauricie, Alexis

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires