Record Guinness en toute intimité

Pierre-Louis
Pierre-Louis Paquin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Stéphane Bélanger imite 50 voix en trois minutes et sept secondes

L’humoriste trifluvien, Stéphane Bélanger, a accompli l’exploit qui lui permettra de réaliser un rêve de gamin, hier, à l’auditorium de l’école secondaire l’Escale de Louiseville, celui d’entrer dans le livre des records Guinness. À sa deuxième tentative, l’humoriste a utilisé 50 timbres de voix distincts en trois minutes et sept secondes. Officiellement, il a complété sa dernière phrase avec un temps de trois minutes et onze secondes. Du jamais vu.

Stéphane Bélanger a attendu la fin de son spectacle pour accomplir le record. L’assistance criait à l’unisson le décompte: «trois, deux, un, go !» Puis, l’humoriste s’est exécuté: «Je vais rentrer dans le livre des records Guinness, je vais rentrer dans le livre des records Guinness…» répétait-il avec des personnages facilement reconnaissables tels que Pôpa et Môman dans la Petite vie, Mike Ward et plusieurs humoristes connus. Malheureusement, un peu nerveux, Bélanger a pris une voix déjà utilisée préalablement, rendu au septième personnage.

«Ah non, il faut que je recommence. Cette fois, c’est la bonne», a-t-il clamé. Effectivement, la deuxième fois a été la bonne. Il s’est rendu jusqu’au bout de la 50e imitation, avec une facilité déconcertante.

«Ça va être parfait, ça va être accepté! Je suis sûr à 90% (que le record est valide)», expliquait Stéphane Bélanger immédiatement après le clou de la soirée.

Un enregistrement du record sera envoyé à Londres en Angleterre où la performance de l’humoriste sera analysée sous tous ses angles. Après quoi, des représentants du livre des records Guinness viendront rencontrer le candidat à la salle de spectacle St-Denis de Montréal où il sera appelé à répéter le record.

Stéphane Bélanger espère faire sa marque dans le monde des humoristes en entrant dans le livre des records, mais c’est avant tout pour lui un rêve d’enfance.

«Je vais t’avouer sincèrement que c’est un coup d’éclat, mais je fais ça pour ma gratification personnelle. Je regardais le livre des records Guinness de 1984 quand j’étais petit et ça m’impressionnait. Ça et le livre des inventions. Vu que je n’invente rien, bien je fais un record Guinness.»

Mentionnons qu’aucun record similaire n’a été homologué à ce jour.

Un gala diversifié à lui seul

Avant d’en arriver à la réalisation du record, Stéphane Bélanger a fait connaître son art au public. Un art unique qui, de son propre chef, le classe dans la catégorie des «performers».

Il s’est immiscé dans la peau de Michel Barrette afin d’animer un gala d’humour. Un après l’autre, il a personnifié de grands humoristes comme Yvon Deschamps, André Sauvé et Louis-José Houde en subtilisant leur style d’humour, leur voix ainsi que leur personnalité.

Puis, Stéphane Bélanger s’est attaqué à l’exploit qui lui a tracassé l’esprit toute la soirée.

«Je pensais juste à ça, je voulais tellement réussir mon coup», expliquait-il.

Une timide foule de 60 personnes s’étaient déplacée pour assister à ce moment charnière. Le spectacle du grand retour des BB, présenté sur la scène de la Place Canadel, à quelques mètres de là, n’a vraisemblablement pas aidé l’humoriste à attirer la foule.

Organisations: Guinness

Lieux géographiques: Londres, Angleterre, Place Canadel

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires