Harrington dans le rôle de Saint-Élie…

Bernard
Bernard Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les premiers tours de manivelle d’Ésimésac ont été donnés le 1er septembre dernier à Harrington. Le petit village de 800 habitants dans les Laurentides, deviendra Saint-Élie-de-Caxton lorsque le long métrage sortira en 2012.

L’acteur-réalisateur Luc Picard et sa conjointe, Isabelle Richer, reprendront leur rôle de Toussaint Brodeur et de la sorcière dans Ésimésac.

Ésimésac est le nouveau projet du réalisateur Luc Picard et du conteur Fred Pellerin qui signe encore le scénario. Les deux artistes sont aussi derrière Babine, le 2e meilleur film au Québec en 2008 en terme d’entrées (374 000 contre 428 000 pour Crusing Bar 2) dans les salles de cinéma.

Une bonne partie de la distribution de Babine reprend du service dans ce film portant provisoirement le titre d’Ésimésac, l’homme fort du village qui a la particularité de ne pas avoir d’ombre.

On reverra donc le réalisateur lui-même incarnant Toussaint Brodeur mais aussi Marie-Chantal Perron (Jeannette Brodeur), Isabelle Richer (la sorcière), Gildor Roy (le forgeron Riopel) et René Richard Cyr (Méo Bellemare) pour ne nommer que ceux-ci.

En plus d'être un grand succès en salles, Babine a reçu en mars 2009 cinq Prix Jutra sur neuf mises en nomination: meilleur son, meilleur maquillage, meilleurs costumes, meilleure direction artistique et meilleure musique.

Le rôle d’Ésimésac sera campé par un comédien relativement peu connu: Nicola-Frank Vachon. Rappelons qu’en 2008, certaines scènes de Babine avaient été tournées à Saint-Élie-de-Caxton. Quelques villageois y avaient même campé des rôles de figurants.

Organisations: Crusing Bar

Lieux géographiques: Saint-Élie, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires