Secondaire en spectacle revient en force

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Baie-Comeau accueillera le Rendez-vous panquébécois

L'aventure de Secondaire en spectacle a failli se terminer l'an dernier en raison d'un financement menacé. Mais le concours revient en force en 2011 en mettant le cap pour la première fois sur la Côte-Nord. L'apogée de l'événement aura lieu lors du Rendez-vous panquébécois, du 26 au 29 mai, à Baie-Comeau.

La tâche de porte-parole de la 11e édition a été confiée au Baie-Comois François Boulianne. Photo courtoisie

Plus de 280 finales locales et 42 à l’échelle régionale se sont déroulées au cours de l’année devant près de 100 000 spectateurs. Au bout du long périple de Secondaire en spectacle, 15 000 techniciens, artistes, organisateurs et animateurs auront participé de près ou de loin aux différentes étapes.

Il s’agit de l’aboutissement d’un travail artistique et constitue une chance inouïe pour les jeunes de monter sur scène dans le cadre de l’activité provinciale rassemblant près de 1000 lauréats et participants provenant de 17 régions du Québec et de la Saskatchewan. Des numéros dans les catégories Auteur-compositeur-interprète, Danse et expression corporelle et Interprétation seront présentés afin de démontrer les réalisations de chacun.

Cette année, le rôle de porte-parole a été confié à un artiste de la région hôte, l'humoriste originaire de Baie-Comeau, François Boulianne. Le jeune loup de l’humour se fait appeller aussi Franky Fancy Pants. Il a participé à l’émission En route vers mon premier gala et au Grand rire de Québec. En plus de faire rigoler les jeunes gagnants régionaux par son sens de l’humour, le Baie-Comois aura la chance de partager ses expériences de la scène aux artistes amateurs.

Présenté au Centre des arts de Baie-Comeau et à l’Amphithéâtre Jean-L’Heureux, l’événement propose aux jeunes talents, en plus des spectacles, des formations dans différentes disciplines artistiques avec des professionnels du milieu. Les participants pourront également découvrir la région dans le cadre de visites touristiques et culturelles. Au menu, le Jardin des glaciers situé dans une vallée de coquillages, le Parc nature de Pointe-aux-Outardes, le barrage Manic-2 et le Centre régional d'interprétation de la vie en forêt de Franquelin.

À l’arrivée des 17 délégations, un party d’ouverture lancera l’événement. Pendant quatre jours, les artistes amateurs vivront dans un univers spécialement conçu pour l’occasion. Des amitiés pourraient se former et l’aventure risque bien de laisser de nombreux souvenirs gravés dans la mémoire des participants.

La grande fête des arts de la scène demeure un rassemblement soulignant ainsi le travail accompli, et ce, sans la pression de la compétition. «Ce qui est magique [à cette étape], c’est que ce n’est pas un concours, c’est un happening culturel», assure le directeur exécutif du programme provincial Secondaire en spectacle, Stéphane Canac-Marquis.

Persévérance scolaire

La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) s'associe cette année à Secondaire en spectacle. «C'est une organisation qui contribue depuis des années à donner aux jeunes le goût d'aller à l'école. On ne pouvait pas comprendre que c'était remis en question. La Fédération a fait des interventions politiques pour les régions, afin de s'assurer que ça perdure. Dans le plan sur la persévérance scolaire L'École, j'y tiens, lancé à l'époque par la ministre Michelle Courchesne, il y a une mesure identifiée qui concerne les activités parascolaires», explique Josée Bouchard, présidente de la FCSQ.

Alors que certains découvrent une passion, d’autres en retirent une valorisation personnelle. «Ça crée un sentiment d’appartenance à l’événement et ça les encourage à rester sur les bancs d’école», soutient le directeur exécutif du programme provincial Secondaire en spectacle.

Forger l'identité

Stéphane Canac-Marquis souligne qu'en plus des jeunes sur scène, il ne faut pas oublier ceux dans les coulisses. L’expérience enrichissante du Rendez-vous panquébécois se vit autant sur, que derrière la scène. Toute une équipe sera sur place afin de fignoler les aspects techniques des prestations.

«Il y en a qui se sont découvert un talent et qui ont lancé par la suite des entreprises en sonorisation, en éclairage et en organisation d'événements. (…) Il y a aussi des jeunes dont l'expérience de scène les a transformés, comme Nicolas Bellemare, le porte-parole de l'événement provincial de 2010. Secondaire en spectacle l'a aidé à persévérer en humour», détaille-t-il.

L’événement a été mis sur pied pour la première fois en 1994. L’idée a germé dans la tête d’une étudiante de La Pocatière de quatrième secondaire, Hélène Arsenault.

Info: www.secondaireenspectacle.qc.ca

Organisations: Fédération des commissions scolaires du Québec, Centre régional d'interprétation de la vie

Lieux géographiques: Baie-Comeau, Québec, Saskatchewan Le Jardin Forêt de Franquelin La Pocatière

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires