«Quelques secondes d’inattention peuvent être fatales»

Éric Guertin (photographe)
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Près de 2000 sauveteurs prendront part à la Semaine nationale de la prévention qui se déroule jusqu’au 28 juillet. Plusieurs activités de sensibilisations sont au programme, chaque journée ayant sa propre thématique.

Photo: Collaboration spéciale.

C’est une campagne qui tombe à point puisque c’est la période de l’année ou techniquement on enregistre le plus grand nombre de noyades. L’an dernier, près de vingt noyades avaient été enregistrées pendant les deux semaines de la construction.

«Les dernières semaines ont été plutôt lourdes en émotion au Québec. La grande chaleur et l’ensoleillement sont des facteurs importants des 46 noyades cette année au Québec, comparativement à 42 à pareille date l’an dernier», affirme Raynald Hawkins, directeur de la société de sauvetage au Québec.

En ce sens, la Brigade Splash est de retour pour une sixième année consécutive. Cette brigade est déployée tant dans les piscines privées et publiques qu’à la plage. Elle s’assure des procédures d’urgence et de sensibiliser la population afin d’adapter des comportements sécuritaires lorsqu’on est sur l’eau ou dans l’eau

«Quelques secondes d’inattention peuvent être fatales. C’est tout ce que ça prend pour qu’un incident puisse se produire. Nous devons rester vigilants et avoir une surveillance constante. Nous devons continuer à éduquer et sensibiliser la population du Québec», souligne M.Hawkins.

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires