Le CSSSM se transforme en école pour combattre la pénurie d‘infirmiers

Pierre-Louis
Pierre-Louis Paquin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une première cohorte d‘infirmières graduera bientôt grâce à une initiative conjointe du Centre de santé et de services sociaux de Maskinongé (CSSSM) et du Collège Shawinigan. Plutôt que de suivre trois ans de cours sur les bancs d’école, les deux institutions offrent une formation expéditive de 22 mois en milieu hospitalier, une première au Québec.

Des cases d’écoliers ornent maintenant la vieille salle d’urgence.

Signe que la formation, soutenue par Emploi-Québec Mauricie a porté fruits, 9 des 11 finissants du programme ont signé un contrat pour devenir candidats à l’exercice de la profession d’infirmier (CEPI) au CSSSM. Plusieurs de ces mêmes étudiants ont été engagés en période estivale pour combler des postes à temps partiel de préposés aux bénéficiaires.

«On manque de personnel en soins infirmiers, avoue Nathalie Piché, conseillère aux communications au CSSSM. C’est comme ça dans plusieurs domaines, il y a des congés de maternité et des départs à la retraite. On veut éviter que ça s’aggrave.»

Les professeurs du collège se déplacent pour offrir les cours dans l’ancienne salle d’urgence transformée en local de classe. Les étudiants, eux, vivent l’immersion. Ils mangent avec les employés du Centre de santé et sont, dès le départ, confrontés à la réalité du système de santé.

Le programme a si bien fonctionné qu’une nouvelle cohorte d’environ 20 étudiants fera son entrée à l’hôpital-école le 6 août prochain.

Par contre, l‘expérience ne se renouvellera pas infiniment, avertit le responsable de la formation continue du Collège Shawinigan, Jean-François Léveillé. «On a convenu repartir une cohorte en mai prochain, mais il n’y a pas de visée à long terme. On évalue les besoins avec le milieu avant de prendre une décision.»

La problématique au départ était que les infirmiers en herbe qui quittaient la MRC de Maskinongé pour aller étudier à Trois-Rivières ou à Shawinigan ne revenaient généralement pas au bercail pour exercer leur profession.

La clientèle cible

Essentiellement, le cours est offert aux adultes qui ont déjà une formation collégiale, puisque les cours obligatoires ne sont pas insérés dans l’horaire.

«On vise un recrutement dans la région de Maskinongé, mais ce n’est pas une nécessité. Le cours s’adresse aux gens qui veulent relever le défi de travailler rapidement dans le milieu de la santé», estime M. Léveillé.

Les personnes intéressées ont jusqu’au 23 mars pour déposer leur candidature au service de formation continue du Collège Shawinigan.

Mentionnons en terminant que seulement 50% des étudiants qui entreprennent les études menant au Diplôme d’études collégiales en soins infirmiers, dans un établissement de la Mauricie, arriveront au bout du cheminement.

Organisations: Collège Shawinigan

Lieux géographiques: Trois-Rivières, Shawinigan, Région de Maskinongé Mauricie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires