Journée des femmes : des acquis encore fragiles

Sandra
Sandra Lacroix
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM) a dévoilé mercredi le thème et le calendrier des activités entourant la Journée internationale des femmes 2012.

Nous retrouvons devant la coordonnatrice de la TCMFM, Joanne Blais, accompagnée de Shari Laliberté, du centre des femmes L’Héritage, Hélène Dargis, du Diocèse de Trois-Rivières, et Denise Buist, du centre de femmes de Shawinigan.

«On entend souvent le mythe que l’égalité des femmes est déjà atteinte, explique d’entrée de jeu la coordonnatrice de la TCMFM, Joanne Blais. Si on regarde les faits, on s’aperçoit que l’égalité n’est vraiment pas atteinte.»

Indice de cette inégalité, la TCMFM rappelle que la violence envers les femmes est trop souvent banalisée et passée sous silence; que le travail des femmes, rémunéré ou non, est constamment dévalué et sous-estimé, que ces dernières occupent en majorité les emplois les plus précaires; qu’elles sont les plus pauvres parmi les plus pauvres (parmi les personnes vivant sous le seuil de la pauvreté, 70% sont des femmes); que l’accès des femmes aux positions de pouvoir stagne, etc.

À titre d’exemple, depuis la mise sur pied du registre des armes à feu, le nombre de femmes tuées par balle avait diminué de 50%. Aujourd’hui, ce même registre tend à être aboli.

«Les acquis des femmes sont encore fragiles», note la coordonnatrice de la TCMFM. Encore en 2012, plusieurs indices témoignent du recul de l’égalité dans la société. Certes, la condition des femmes continue de connaître des améliorations dans certains milieux mais de façon globale, les femmes ont toutes les raisons de s’indigner.

La Journée internationale des femmes, qui se déroule chaque année le 8 mars, sera donc représentée par la thématique 2012 «Le Féminisme? Plus actuel que jamais». Plusieurs activités entourant cette journée se déroulent un peu partout sur le territoire, et ce, pendant toute une semaine.

Les activités sur le territoire

- Brunch conférence le 1er mars de 11h à 14h au restaurant-traiteur Chez Jacob à Saint-Tite, organisé par Femmes de Mékinac. Invitée : la coordonnatrice de la TCMFM Joanne Blais. (418 289-2588)

- Journée thématique sur l’histoire des femmes le 7 mars de 9h30 à 15h au centre communautaire de Louiseville, organisé par le centre des femmes L’Héritage. Exposition de photos, ateliers de discussion, animation et conférence de Michèle Gélinas, auteure du livre Ma voisine qui dérange. (819 228-8421)

Organisations: Brunch conférence, Femmes de Mékinac

Lieux géographiques: Saint-Tite, Louiseville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires