Les Voltigeurs sont champions!

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une victoire de 3 à 2 permet à Drummondville de savourer un premier championnat

Les Voltigeurs de Drummondville ont rapidement pris les commandes de ce septième et ultime match de la finale de la Coupe du Président, s’emparant d’une avance de deux buts en moins de 20 minutes. Les Cataractes n’ont toutefois jamais lâché, gardant les amateurs sur le qui-vive jusqu’à la dernière seconde. Une victoire de 3 à 2 permet aux hommes de Guy Boucher d’offrir un premier championnat à Drummondville.

Les Voltigeurs sont champions!

Après avoir résisté à deux désavantages numériques consécutifs, Drummondville s’inscrit au pointage au milieu du premier engagement. Mike Hoffman profite d’une mollesse d’Alex Grant pour lui subtiliser le disque à la ligne bleue et s’amener rapidement en zone ennemie. Il expédie la rondelle de l’autre côté à Yannick Riendeau qui agite les cordages sur le sixième tir des Voltigeurs. Maxime Macenauer écope ensuite d’une mauvaise pénalité pour avoir fait trébucher l’adversaire, le tout en territoire offensif. Les Voltigeurs n’en demandaient pas tant, profitant de l’occasion pour doubler leur avance par l’entremise de Mike Hoffman. Son foudroyant tir du poignet a déjoué le gardien Gabriel Girard dans la partie supérieure, côté bouclier.

Grant sait comment se faire pardonner

S’il a mal paru sur le premier des Voltigeurs, Alex Grant sait comment faire pardonner ses erreurs. Le défenseur a mis moins de deux minutes à inscrire son équipe au pointage au deuxième engagement. En avantage numérique, le #20 a décoché un tir des poignets depuis la ligne bleue qui a trompé la vigilance du gardien Marco Cousineau.

Loin d’être assommé, Drummondville réplique par la bouche de son meilleur canon. Marc-Antoine Desnoyers frappe le poteau, Yannick Riendeau récupère le retour et pousse le disque dans une cage totalement ouverte. Le jeune Gabriel Girard ne pouvait absolument rien faire sur la séquence.

Les Cataractes prennent ensuite le contrôle en territoire ennemi. Le Pistolet fait feu depuis l’embouchure du filet redirigeant la passe de Maxime Macenauer sur l’avant-bras de Marco Cousineau. La rondelle dévie derrière la ligne rouge.

De l’espoir jusqu’à la dernière seconde

Avec une marque de trois à deux en début du troisième vingt, les Cataractes n’ont jamais abandonné, poussant le gardien Marco Cousineau à sortir ses plus beaux arrêts. Avec moins d’une minute à faire, les Cataractes évoluent à six contre cinq, ayant remplacé Girard au profit d’un attaquant additionnel. Cédric Lalonde-McNicoll s’empare d’une rondelle libre devant un filet totalement ouvert. Le joueur de 20 ans rate son tir qui aboutit dans le filet protecteur. Les Voltigeurs sont champions!

En rafale

La direction des Voltigeurs a laissé savoir à nos collègues de Journal L’Express de Drummondville que Danny Massé ne participerait pas au match de ce soir. À notre arrivée au Centre Marcel Dionne, le chandail #17 avait effectivement rejoint celui de Christopher DiDomineco derrière le banc des Voltigeurs, laissant sous-entendre que Massé avait lui aussi son billet pour l’infirmerie. L’attaquant des Rouges a finalement participé à la période d’échauffement, puis à la rencontre. Stratégie ou changement de dernière minute?

Organisations: Journal L’Express de Drummondville, Centre Marcel Dionne

Lieux géographiques: Drummondville, Passe de Maxime Macenauer, Banc des Voltigeurs

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires