Est-ce que Fiat peut relancer Chrysler ?

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Est-ce que Fiat peut relancer Chrysler ?

Benoit Charette

Pour tous ceux qui comme moi ont marché les salons de l’auto dans la dernière année, Chrysler fait figure d’enfant pauvre de l’industrie automobile. Les grands kiosques vides et sans nouveauté se sont succédé depuis le salon de Détroit en début d’année. Plus récemment, au très important salon de l’auto de Francfort, Chrysler faisait acte de présence, sans plus. Le président de Fiat, Sergio Marchionne a annoncé un plan de relance en novembre et toutes les théories sont sur la table. Pour le moment, les spéculations vont bon train.

Ce que nous savons déjà

Chrysler a annoncé la semaine dernière que Chrysler possèdera dorénavant deux divisions : Dodge Ram pour les camions et Dodge cars pour les voitures. Fiat a aussi annoncé que le premier véhicule Chrysler issu de la technologie Fiat sera un sous compacte de Classe A (probablement issu de la Fiat 500) qui arrivera sur le marché en novembre 2010. Selon les plus récentes informations, Fiat a l’intention de partager quatre plateformes et deux moteurs avec Chrysler. Nous savons déjà que Fiat n’injecte pas d’argent chez Chrysler. L’idée derrière cette alliance est de créer un groupe plus puissant qui vise les cinq à six millions d’unités vendues par année. Chrysler pourrait ainsi se mesure au groupe Renault-Nissan et Volkswagen en Europe. Selon M. Marchionne, c’est le nombre d’unités qu’il faudra vendre pour survivre à moyen et long terme dans le monde automobile.

Un objectif ambitieux

À la fin de 2008, Fiat et Chrysler avaient vendu un peu plus de 4 millions de véhicules et l’année 2009 s’annonce moins bonne. Il faudra présenter des produits qui vont avoir un effet «bœuf» pour augmenter les chiffres à plus de cinq millions ou faire l’acquisition d’un autre joueur. Or, Fiat n’a pas d’argent, donc l’achat d’un autre constructeur est exclu et, sans cet argent, le développement de produits est très limité. Dans le meilleur des scénarios, Fiat va transformer des produits maison pour en faire des produits Chrysler pour l’Amérique. Si les chances de succès sont relativement bonnes au Canada, rien n’est acquis pour les Etats-Unis. Avec un prix du carburant qui demeure assez bas, les Américains n’iront pas vers les véhicules compacts et encore moins sous-compacte. De son côté Chrysler fait face au néant. Hormis un nouveau Grand Cherokee pour 2011, la compagnie n’a strictement rien à présenter. L’association pour construire un camion pleine grandeur pour Nissan en retour d’une version modifiée de Versa chez Dodge est tombée à l’eau. L’alliance pour la production d’un moteur quatre cylindres avec Hyundai et Mitsubishi pour la production d’une future petite voiture n’est plus. La compagnie qui comptait 32 modèles en 2007 en aura seulement 13 l’an prochain.

Le temps, c’est de l’argent

Chrysler s’est donc sorti de la protection des tribunaux en juin avec un nouveau patron Italien qui gère la destiné de la compagnie avec l’argent des contribuables américains et canadiens. Nous sommes maintenant en octobre et nous attendons encore de savoir quel est le plan de match pour Chrysler, ses objectifs et plus important encore, quels seront les nouveaux modèles qui vont relancer la compagnie et permettre des augmentations de ventes de 50%. C’est ce genre de petit miracle qui se nommait la Minivan qui avait permis à Lee Iacocca de sortir Chrysler de la faillite en 1984. Beaucoup doute que l’on puisse réussir un tel exploit une deuxième fois. C’est pourtant à ce genre d’exploit qu’il faut s’attendre si Chrysler veut retrouver une place enviable sur le marché. Les ventes canadiennes de Chrysler sont en baisse de 33% depuis de début de l’année au Canada. La situation est encore plus dramatique aux Etats-Unis avec des pertes qui frôlent les 40%. Si la division camion demeure assez forte, l’apport de Fiat sera crucial pour les voitures. Chrysler n’a rien, vraiment rien de compétitif dans ce segment. Le Calibrer est le moins bon achat de sa catégorie et les Avenger, Sebring sont complètement dépassés. Pour ce qui est de la 300 et la Charger, la qualité n’est pas remise en cause, mais le format n’est plus en ligne avec les objectifs du gouvernement O’Bama. Il faudra aussi augmenter la qualité des voitures, car à ce chapitre Chrysler est sous la moyenne malheureusement Fiat aussi. Chrysler qui dépend de la Caravan et du Ram pour survivre devra se diversifier rapidement, efficacement et assurer une qualité exemplaire, vous réalisez comme moi la taille du défi.

Nous verrons donc d’ici quelques semaines, ce que Fiat entend faire. Les paris sont ouverts.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Beverlee
    15 mars 2014 - 14:21

    Hey je voulais juste vous donner un heads up rapide . Les mots dans votre article semblent être en cours d'exécution hors de l'écran dans Firefox . Je ne sais pas si c'est un problème de format ou de quelque chose à voir avec la compatibilité du navigateur Web, mais j'ai pensé que je poste pour vous laisser savoir . La conception fière allure quand même! J'espère que vous avez le problème résolu bientôt. Merci concerne de best escorts

  • luxury companions
    06 février 2014 - 23:46

    Sont les messages call-girls censés avoir un sens, ou tout simplement pour but de distraire et gêner?

  • Misti
    06 janvier 2014 - 03:49

    www.lechodemaskinonge.com est merveilleux. Il ya toujours toutes les infos idéale dans les idées de mes doigts. Merci et continuez votre excellent travail! et Happy New Year!