Six députés nous ont rien coûté

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le vrai miracle des élections

Soyez économe et gagnez vos élections!

Six députés se sont fait élire au Québec aux élections du 2 mai sans dépenser grand-chose.

Et certains diront que ça coûte une fortune pour se faire élire en politique!

Les six députés sont du NPD, élus dans la marée orange qui s'est déferlée sur le Québec avec Jack Layton l'année dernière.

Ils sont tous jeunes; la plupart était encore à l'université.

C'était simple. Les organisateurs du NPD sont allés les chercher. « Tiens. Tu seras notre candidat. »

Des bouche-trous, pas plus. Un beau sourire, une poignée de main. Le truc est joué. Jack Layton fera le reste. N'inquiète-toi pas.

Pas de dépenses de bureau, pas de locale, pas de meubles, pas d'affiches, pas de panneaux, pas de dépliants, pas de pamphlets, pas d'imprimés.

C'était une campagne de fantaisie. Les électeurs allaient voter par eux-mêmes. Pas besoin de les solliciter, encore moins de les soudoyer. Ils savaient pour qui il voulaient voter.

Un bon jour on fera un film de Hollywood avec ça et tout le monde dira : « Ce n'est pas vrai, ça. Ce n'est pas comme ça que ça se passe.»

La meilleure explication nous est venue du député élu dans la Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine, Philip Toone, un avocat qui à cause du fuseau horaire là-bas, était le premier député élu au Québec le soir des élections.

« Dépenses? Quelles dépenses? Il y avait moi et ma cravate orange. »

Toone n'avait ni pancartes, ni panneaux, et n'avait pas de frais de campagne sauf pour 12,50$ que son comptable lui a chargé pour préparer son rapport de dépenses pour Élections Canada après les élections.

Ruth Ellen Brosseau dans Berthier-Maskinongé -- celle qui est allé à Las Végas pour les élections -- aurait dépensé 22,50 $.

Il y avait trois « non-dépensiers » de l'Université McGill : Matthew Dubé, Mylène Freeman et Laurin Liu qui ont tous gagné leurs élections sans la grosse piastre.

Dubé, dans Chambly-Borduas, n'a pas dépense le 112,50 $ que le parti lui avait envoyé au cas où il aurait eu besoin d'argent. Il l'a retourné.

Le 90 $ que Freeman a reçu dans Argenteuil-Papineau-Mirabel, n'a pas été touché.

Laurin Liu a mis 270 $ dans les coffres de son association locale dans Rivière-des-MiIle-Îles.

C'est beau et rafraîchissant de voir des jeunes pleins d'enthousiasme rapporter des élections sans dépenser notre argent.

Oui, c'est notre argent parce qu'Élections Canada rembourse à 60 % les dépenses électorales de chaque candidat.

Donc un candidat, comme dans le cas des six, qui dépense zéro, a droit à un remboursement de « zéro. »

Comparons ça au candidat du Bloc Québecois - on ne le nommera pas - qui a dépensé 60 000 $ pour perdre son élection, ou le conservateur qui flambé 30 000 $ pour perdre également. Dans leurs cas, leurs dépenses sont admissibles au remboursement.

Si on avait donc 308 députés comme les six du NPD!

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Dominic Ritchot
    29 mars 2012 - 23:54

    C'est bien facile à dire ! Ils n'ont rien dépensé, car jamais les gens du NPD n'avaient prévu qu'ils seraient élus! Croyez-vous que s'ils croyaient en leurs chances ils auraient dépensé aussi peu? C'est sûr que non! Facile de blâmer le Bloc d'avoir dépensé 60 000$ pour un député perdant. Il y en a beaucoup comme ça!! Combien d'argent croyez-vous qu'Ignatieff a dépensé pour avoir perdu? Tout ce qui s'est passé le 2 mai est horrible. De pauvres gens qui ne connaissent rien en politique qui ont été élus. Le Québec fait dur pour ça. En premier, ce fut l'ADQ, le parti le plus droite du Québec... la saveur du mois, tout le monde a voté pour ça... En deuxième, le NPD, le parti le plus à gauche du Canada... la saveur du mois, tout le monde a voté pour ça... Des moutons? Quelle tristesse...

  • Michel Gagnon
    23 mars 2012 - 19:42

    Bravo Mme Brosseau et autres du NPD. Je vous souhaite un très beau terme à Ottawa et puissiez-vous vous faire réélire dans le prochain gouvernement NPD le 19 octobre 2015.