Former aujourd’hui les écoleaders de demain

Bernard
Bernard Lepage
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Trois SADC de la région Mauricie/Centre-du-Québec unissent leurs efforts pour recruter et former 16 jeunes écoleaders sur le territoire.

En partant de la gauche, on retrouve Mélanie Bergeron (Forum jeunesse Centre-du-Québec), Marie-Pierre Allard (Forum jeunesse Mauricie), Isabelle Bédard (Aluminerie de Bécancour), Marie-Pier Bédard (SADC de la MRC de Maskinongé), Jimmy Hamel (écoleader à la micro-brasserie Le Trou du Diable), Valérie Larose (conseillère en DD à l’UQTR) et André Champoux (gestionnaire à la Biosphère de Montréal).

Initié avec succès en 2008 par la Biosphère de Montréal puis exporté avec autant de réussite à Sutton, le programme Écoleadership pour jeunes travailleurs permettra à 16 jeunes de la région de réaliser un projet en développement durable (DD) dans leur milieu de travail.

En Mauricie/Centre-du-Québec, ce sont les SADC du Centre-de-la-Mauricie, de la MRC de Maskinongé et de Nicolet-Bécancour qui prennent en charge le programme dont ils font la promotion sous le thème Vivez l’expérience 2D. Chacune d’elles recrutera dans les prochaines semaines quatre écoleaders sur son territoire respectif. Partenaire dans l’aventure, l’UQTR s’est engagée à en désigner quatre elle aussi.

«Chaque écoleader deviendra un véhicule de sensibilisation autant dans son milieu de travail que dans ses relations personnelles», prévoit Marie-Pier Bédard, conseillère en développement durable à la SADC de la MRC de Maskinongé.

Cette cohorte de 16 jeunes, âgés entre 18 et 35 ans, recevra de l’accompagnement, de la formation et un soutien financier pour mener à terme son projet. Dispensée par des spécialistes de l’UQTR, une série de quatre conférences leur sera offerte également, de même que la possibilité d’adresser une demande d’aide financière au Fonds Écoleadership. Enfin, chaque employeur des écoleaders verra son entreprise bénéficier d’un diagnostic en développement durable.

Lors du dévoilement du programme ce jeudi à Shawinigan, un premier écoleader a été présenté à la presse. Il s’agit de Jimmy Hamel, de la micro-brasserie Le Trou du Diable. «C’est naturel pour moi, a-t-il témoigné. Depuis que je suis à l’école, j’ai toujours appliqué dans mon quotidien le principe des 3R (n.d.l.r.: réduire, réutiliser et recycler).»

La date limite d’inscription a été fixée au 15 mai et les intéressés peuvent le faire en ligne sur le site www.ecoleadershipjeunestravailleurs.com

Différents partenaires se sont associés au projet dont Forum jeunesse Mauricie (12 000$) et Forum jeunesse Centre-du-Québec (6000$), l’Aluminerie de Bécancour (5000$) et la Biosphère de Montréal (3000$). Ces sommes s’ajoutent à un montant de 12 000$ avancés par les trois SADC participantes.

Organisations: Biosphère de Montréal, UQTR, SADC de la MRC de Maskinongé DD Forum Fonds Écoleadership

Lieux géographiques: Mauricie, Sutton, Maskinongé Nicolet-Bécancour Shawinigan

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires