110 millions $ pour le réseau routier en Mauricie

Pascale Lacombe
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ce sont 110 millions de dollars qui seront investis dans le réseau routier de la Mauricie en 2012-2013, a annoncé la ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet, au nom du ministre délégué aux Transports, Normand MacMillan.

La ministre de la région Julie Boulet, accompagnée de la députée Danielle St-Amant, du député de Maskinongé Jean-Paul Diamond et du directeur de la Mauricie-Centre-du-Québec du ministère des Transports du Québec, Richard Dionne.

«Cette saison sera à l’image des saisons précédentes. On prévoit poursuivre, démarrer ou achever plus de 125 chantiers qui, à terme, permettront aux usagers de bénéficier du réseau routier efficace et sécuritaire auquel ils sont en droit de s’attendre», souligne la ministre Julie Boulet, lors d’une conférence de presse.

Elle était en compagnie de la députée de Trois-Rivières Danielle St-Amand, du député de Maskinongé Jean-Paul Diamond et du directeur de la Mauricie-Centre-du-Québec du ministère des Transports du Québec, Richard Dionne.

Parmi ces travaux, il y a la reconstruction du pont Leroux sur la route 153 à Saint-Boniface, la réfection majeure de la chaussée sur la route 352 dans la municipalité de Saint-Maurice, ainsi que dans les municipalités de Saint-Adelphe et Saint-Stanislas. L’asphaltage de la route 138 à Trois-Rivières et Champlain et de divers secteurs de la route 155 à La Tuque sera refait.

Du côté de Trois-Rivières, il y aura une réfection des six ponts à étagement, ainsi que divers travaux connexes sur l’autoroute 40 à la hauteur de l’échangeur des Récollets à Trois-Rivières.

Au total, ce sont 125 chantiers qui seront dispersés dans la Mauricie. Les travaux s’effectueront sur 54 structures, dont 16 sur le réseau municipal. Quelque 1 550 emplois seront créés ou maintenus.

Le programme de travaux est réparti en fonction de quatre grands axes d’intervention, soit la conservation de structures (44,4 M$), la conservation des chaussées (46,3 M$), l’amélioration du réseau routier (19,3 M$) et le développement du réseau (132 000 $).

Les objectifs de l’an passé du ministère des Transports ont été atteints, maintenant 76,2 % des chaussées et 68,1 % des structures sont en bon état.

«Dans les dernières décennies, nous avons pris du retard. On tente de rattraper le laisser-aller», raconte la ministre Boulet. Cette annonce s’inscrit dans le plan entrepris par le gouvernement du Québec pour rehausser l’état du réseau routier d’ici 2022, dans lequel il accorde près de 4 milliards de dollars cette année. Les élus ont rappelé l’importance de la collaboration des usagers pour assurer leur propre sécurité et celle des travailleurs à l’approche des chantiers de construction.

Organisations: Mauricie-Centre, Ministère des Transports du Québec

Lieux géographiques: Mauricie, Trois-Rivières, Québec Maskinongé Jean-Paul Diamond Pont Leroux Saint-Boniface Municipalité de Saint-Maurice Saint-Adelphe Saint-Stanislas Champlain La Tuque échangeur des Récollets

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires